L'envers du décor : comment je rédige mes blogs

"Est-ce que vous rédigez vraiment vous-même les articles postés sur vos blogs ?" est la question que l'on me pose le plus fréquemment ces derniers temps. Aussi tentant que cela puisse être de répondre par un "Oui" tonitruant à chacun, j'espère que le contenu de mes posts suffit à prouver que je me trouve réellement derrière ces mots.

Suivre l'auteur sur LinkedIn  

En ce qui concerne les média sociaux, j'observe une règle d'or : tout ce que j'écris doit être absolument authentique. Si je n'étais pas la personne qui se cache derrière mes chroniques LinkedIn ou les posts des blogs de Virgin, les gens s'en rendraient compte à des kilomètres à la ronde. Il existe de nombreux blogs d'entreprises et tous se valent plus ou moins. Mais si on entreprend quelque chose, autant le faire correctement. Le temps que je passais à tenir un journal, je l'emploie aujourd'hui à rédiger des articles. J'adore partager ce qui se passe dans mon univers, les derniers événements chez Virgin ou ma vision du monde.

Quoi de plus pertinent que de le faire en temps réel sur le Net ?

Chaque dirigeant devrait prendre sur lui pour exploiter l'Internet. Il s'agit d'un outil formidable pour connaître l'opinion des gens au sujet de votre entreprise, et pour communiquer avec eux.
Ces businessmen qui s'adaptent rapidement aux transformations du Web sont les personnes qui seront le plus à-même d'en tirer profit. Mais au-delà de ça, ils auront une longueur d'avance sur tout le monde.
Sur quel sujet écrire, voilà un problème que rencontre la majorité des individus. J'ai de la chance d'avoir un tas de projets attrayants sous le coude, et je suis plus qu'heureux d'entretenir le monde entier sur ce sujet. Mais même lorsque je n'ai pas de nouvelle société à annoncer ou un nouveau défi à relever, j'ai toujours de nombreux thèmes à l'esprit sur lesquels deviser.
  • De quoi parlez-vous avec vos amis ?
  • De quoi traitait cet article intéressant que vous lisiez l'autre jour ?
  • De quoi parlait tout le monde au bureau ce midi ?
  • Tout ceci peut-il faire l'objet d'un blog ? Bien entendu.
J'apprécie énormément d'aborder des points que je considère importants, qu'il s'agisse du changement climatique, de la résolution de conflits, de la sauvegarde (naturelle) ou des droits de l'homme.
J'adore partager mon expérience, après 50 années passées dans le monde des affaires.
Comme tout un chacun, je ne peux pas m'empêcher de poster des photos de gens qui me sont chers (ainsi que de lémuriens évidemment !). J'ai systématiquement sur moi un carnet dans lequel je note tout ce qui pourrait s'avérer utile par la suite. Je sauvegarde également des liens pertinents sur mon iPad. Si on n'inscrit pas ce genre de choses, elles seront perdues pour toujours. De nombreux griffonnages se retrouvent sur des blogs à un moment ou un autre.
Je suis fasciné par tout un tas de sujets, mais je ne me considère pas toujours comme la personne la plus indiquée pour les aborder – c'est là qu'interviennent les médias sociaux. J'apprécie d'encourager le débat sur des questions intéressantes, de partager des articles que je trouve pertinents et d'entendre l'opinion des autres. Nous réfléchissons actuellement aux voyages du futur dans notre série Virgin Disruptors et c'est génial de découvrir des innovations allant des avions solaires aux aérotrains !
L'autre gros souci auquel sont confrontés les gens est de trouver le temps de gérer un blog.
Comme toujours, je recommande chaleureusement la délégation du travail. Cela ne signifie pas qu'un tiers doit rédiger à votre place, mais que vous devez trouver des personnes qui vous aideront à écrire plus efficacement. Je travaille chaque jour avec les responsables de Virgin et l'équipe sur des idées de posts, des suggestions ou encore la meilleure attitude à adopter. Ensuite, lorsqu'un thème a été défini (comme celui-ci par exemple !), on le traite sur un blog.
Cela vous arrive sans doute régulièrement de travailler pendant une heure sur une présentation; pourquoi ne pas la passer à écrire pour le Web ? Davantage d'individus y auront accès et vous n'aurez heureusement pas besoin de maîtriser PowerPoint pour cela !
Je suis dyslexique et, sans un petit coup de main, quelques fautes peuvent subsister dans mes articles. Bien que je sois convaincu que tout le monde devrait apprendre à coder, mes propres compétences en HTML présentent quelques lacunes ! Mais il n'y a pas de honte à solliciter de l'aide lorsque vous peinez dans un domaine et à offrir la vôtre pour celui ou ceux où vous excellez – les projets qui se concrétisent se construisent de cette façon-là.

Lorsqu'on gère un blog, l'histoire ne s'arrête pas là

Si les médias sociaux étaient unidirectionnels, les gens s'en détourneraient très rapidement. Le secret réside dans le fait de provoquer un débat et de susciter la conversation. Même si je manque parfois de temps, j'essaie de lire autant de réponses que possible et de répondre au moins à quelques personnes chaque jour. De temps en temps je lis des commentaires tels que "Richard Branson ne lit pas réellement ces propos". Une fois de plus, la tentation d'envoyer un bonjour numérique retentissant est parfois trop forte.
Comment faites-vous pour écrire sur un blog ou des média sociaux ? Faites-le moi savoir, mais prenez-garde, je risque de venir vous saluer prochainement !

Traduction par Floriane Wittner, JDN.
Cette chronique traduite par le JDN a été publiée via le programme Influencers de LinkedIn, où s'expriment près de 500 leaders d'opinion. Retrouvez la version originale en anglais ici.

Autour du même sujet