Plaidoyer pour l’audace

Les auditeurs et les experts-comptables ne sont que rarement vus comme audacieux.

En fait, c’est même souvent l’inverse : dans l’opinion publique, ils renvoient l’image de professionnels rigoureux, méticuleux et conservateurs, d’hommes en costume-cravate qui compilent, vérifient et/ou certifient des chiffres et des états financiers. Rien, en somme, que l’on puisse associer à l’idée d’audace ou de créativité !
Permettez-moi de penser que cela n’est pas tout à fait vrai. Pour être honnête, si l’audace se définit comme le courage de prendre des risques, d’oser penser « hors des sentiers battus » et de ne pas avoir peur de s’exprimer en toute franchise, alors je suis convaincu que les organisations d’audit et de conseil autant que les professionnels qui les composent doivent savoir faire preuve d’audace.

Etre audacieux, c’est être courageux

Il me semble que l’audace est également associée à une forme de courage. Dès lors, les auditeurs doivent assurément savoir être audacieux. Parce qu’il faut du courage pour aller voir le CEO ou le Directeur Financier d’une grande entreprise cliente et lui dire : « je suis désolé, mais je pense que vos comptes présentent des irrégularités ». Il faut du courage pour dire : « Je crains qu’il ne me soit pas possible de certifier vos états financiers ». Et il faut du courage pour jouer son rôle de lanceur d’alerte, lorsque l’on détecte des faits délictueux.

Etre audacieux, c’est être capable d’innover

Et ce n’est pas tout. Même s’ils conduisent leurs missions dans un cadre législatif et réglementaire strict, je suis certain que les auditeurs et les consultants dans nos métiers peuvent fournir une véritable valeur ajoutée à leurs clients, s’ils osent penser librement, s’ils refusent les solutions toutes faites et si, au contraire, ils proposent des recommandations personnalisées et sur-mesure à chacun de leurs clients. Le dogmatisme ne fonctionne plus ! Je suis intimement persuadé que nos clients, et la communauté des affaires dans son ensemble, attendent de nous des réponses nouvelles et innovantes.
En d’autres termes, je milite pour une évolution de ma profession. Là encore, il faudra de l’audace. Parce que les entreprises changent. Les normes changent. Parce que nous vérifions aussi un nombre croissant de données extra-financières. Et parce que nous observons un besoin toujours plus fort de transparence.

Etre audacieux, ce n’est pas être téméraire

L’entreprise que j’ai l’honneur de diriger est née il y a 75 ans, en Normandie. C’était alors une petite structure comptable individuelle. Aujourd’hui, nous employons environ 14 000 personnes, dans 72 pays. De notre histoire, on peut, me semble-t-il, tirer quelques enseignements relatifs à l’audace : aussi longtemps que restez fidèles à vos valeurs, que vous faites confiance à vos équipes, et que vous trouvez des partenaires également dignes de confiance, vous pouvez vous lancer. Etre audacieux ne signifie pas être téméraire ou déraisonnable. Pour faire preuve d’audace, il faut avoir réfléchi, analysé une situation, et savoir avec qui l’on s’engage.
Il en va de même pour la gestion des ressources humaines. Lorsque nous recrutons de nouveaux talents, nous savons que tous ne feront pas leur carrière à nos côtés. Mais cela ne nous empêche pas de vouloir faire en sorte que les années qu’ils passeront dans notre entreprise soient pour eux le plus profitable possible. J’en suis convaincu : nous devons former, « incuber », développer, donner des responsabilités à tous nos jeunes talents, même s’ils doivent ensuite nous quitter.
En matière de management des talents aussi, la crainte, la timidité, le conservatisme sont des impasses.
Un dernier exemple, avant de conclure. Comme beaucoup d’autres groupes internationaux, nous avons créé notre propre Executive MBA. Pour autant, nous avons fait le choix de ne pas le rattacher à une grande école en particulier, mais, au contraire, de faire appel aux compétences de professeurs de haut niveau venus du monde entier. Et nous avons également décidé de ne pas réserver ce programme uniquement à nos futurs leaders, mais de l’ouvrir à des hauts potentiels issus d’autres entreprises. Pas simplement par goût de l’originalité, mais parce que nous croyons en les vertus de la diversité. Nous sommes convaincus que le mélange des expériences sera un plus pour tous les membres d’une même promotion.
En un mot comme en cent, l’audace est essentielle. Pour les organisations d’audit et de conseil qui veulent se développer. Pour leurs dirigeants, en matière de management. Et pour les auditeurs eux-mêmes, qui doivent contribuer à faire évoluer leur profession et la communauté économique dans son ensemble.

Avancement / Créativité