Managers, soyez un levier pour le mieux vivre dans votre entreprise

Le manager est aujourd'hui un des leviers principal pour accéder au bien-être en entreprise.

Le manager est au cœur du mieux-vivre en entreprise

C’est lui qui oriente les collaborateurs au quotidien, donne du sens aux missions réalisées, valorise le travail accompli, insuffle un esprit d’équipe et soutient en cas de difficultés.
Ses actions et ses comportements ont un impact considérable sur la motivation, l’enthousiasme et le bien-être des collaborateurs de son équipe. Il en est certes un acteur clé mais, pour exercer pleinement sa mission, il est également dépendant de son environnement et des moyens donnés. Il a besoin autour de lui d’une organisation claire, de comprendre le sens de sa mission, d’être lui-même reconnu et valorisé et d’avoir des objectifs ambitieux, mais également réalistes.
Au-delà de la responsabilité du manager, au final c’est bien la direction et même les dirigeants qui sont responsables du management de l’entreprise.

  • C’est à eux, par l’exemplarité de leurs comportements et de leurs décisions d’irradier l’entreprise, en incarnant et en appliquant les comportements managériaux attendus. 
  • C’est à eux de fixer leurs exigences dans le choix des managers en intégrant non seulement leur capacité à atteindre les objectifs fixés, mais aussi la façon de les atteindre et d’avoir le courage dans certains cas de sanctionner les dérives comportementales.
  • C’est à eux enfin de décider d’investir dans le développement des compétences managériales.

L’aptitude innée au management existe mais elle est rarement suffisante.
Le management
  s’apprend, il s’apprend par l’expérience, par une meilleure connaissance de soi, par une compréhension de l’impact de ses comportements sur les autres.
Dans ce contexte, les managers ont souvent les idées claires sur ce qu’ils doivent produire, le résultat final à atteindre, mais souvent moins sur la façon d’y arriver, sur les comportements managériaux attendus, sur leur rôle, pourtant partie intégrante de leur mission.

A l’entreprise et à ses dirigeants de les accompagner dans ce sens.

Portrait des comportements managériaux propices au bien-être en entreprise

  • Pour moi, le manager contributeur de mieux-vivre agit dans le respect des autres. Il intègre même ce respect dans toutes ses actions et ses décisions et prend en compte le bien-être de ses collaborateurs et de ses collègues dans l’atteinte de ses objectifs.
  • Également orienté résultats, il est attaché aux moyens d’y parvenir, quitte à renoncer parfois à prendre la trajectoire la plus directe.
  • Il reconnaît et valorise le travail accompli, les efforts réalisés, l’engagement et l’implication. Il est exigeant avec lui-même et ses collaborateurs et sait exprimer si nécessaire son insatisfaction, sans agressivité, mais clairement.
  • Il consacre du temps et de l’énergie à la communication, essentielle pour bien vivre en entreprise. Communiquer pour un manager, ce n’est pas seulement transmettre l’information avec clarté, voire même avec charisme. Communiquer, c’est savoir faire le tri dans la masse d’informations mises à disposition, c’est savoir faire des liens pour donner du sens à cette information et c’est aussi et peut-être même surtout intégrer que la communication est à double sens, et que savoir communiquer, c’est aussi savoir écouter, avec attention et empathie.
  • Il manage les individus et reconnaît à chacun une place et une véritable existence dans l’organisation, mais il manage également le collectif, mettant ainsi son équipe en énergie vers un objectif commun et partagé, suscitant motivation, implication et engagement et favorisant aussi  la création de liens entre les membres de son équipe.  

En résumé, le manager du mieux-vivre dispose de réelles qualités humaines, il est intéressé par l’autre et par la relation. Il est confiant, sans être arrogant, une confiance humble permettant de recevoir les idées des autres sans se sentir remis en question. Il reste humain et donc imparfait, tout en parvenant la plupart du temps à gérer ses émotions, non pas par la froideur et la distance, mais en les identifiant et en les exprimant au moment opportun.
Le management du mieux-vivre offre ainsi l’opportunité aux collaborateurs de se développer et de progresser individuellement et collectivement et aux entreprises de remplir un véritable rôle sociétal, tout en créant les conditions optimum de réussite, pour atteindre dans la durée des objectifs ambitieux et responsables. 

Motivation / Décider