Bien-être en entreprise : 15 commandements pour 2015 (troisième partie)

Le bien-être au travail, à tort assimilé à la santé des collaborateurs, repose sur un état d’esprit à la fois global et subjectif. Ainsi que sur une multitude de facteurs qu’il convient d’identifier si vous voulez améliorer votre qualité de vie professionnelle. Quinze commandements pour 2015, suite en fin.

Le bien-être au travail, à tort assimilé à la santé des collaborateurs, repose sur un état d’esprit à la fois global et subjectif. Ainsi que sur une multitude de facteurs qu’il convient d’identifier si vous voulez améliorer votre qualité de vie professionnelle. Quinze commandements pour 2015, suite en fin.
Retrouvez ici nos cinq premiers commandements : http://www.journaldunet.com/management/expert/60220/bien-etre-en-entreprise---15-commandements-pour-2015--premiere-partie.shtml`
Et suivez ce lien pour la seconde partie de 15 commandements :
http://www.journaldunet.com/management/expert/60689/bien-etre-en-entreprise---15-commandements-pour-2015--deuxieme-partie.shtml

Commandement n° 11 : visualisez votre chemin de réussite
Pour parvenir à un objectif donné, plusieurs étapes sont nécessaires, correspondant à une série de sous-objectifs. Avant de les atteindre, nous devons commencer par les faire naître dans notre imagination. Ce que nous vivons est le reflet de nos pensées profondes, via une combinaison de nos valeurs, de nos convictions et de nos croyances. Notre vie correspond ainsi majoritairement à ce que nous pensons de nous-mêmes, via la concrétisation d’une série d’actes et de stratégies.
Ainsi, pour atteindre un objectif dans le futur, la visualisation positive vous permettra de déterminer les étapes de votre chemin de réussite. En ayant une idée précise de ce qui vous attend, vous envisagerez les étapes à passer avec davantage de sérénité, et saurez mettre en oeuvre concrètement ce qu’il faut pour les mener à terme. Vous resterez ainsi concentré sur votre objectif sans vous laisser distraire par le futile et le superflu. 

Commandement n° 12 : relativisez la pression 
Nous avons tendance à considérer le stress comme un état néfaste et un frein à notre efficacité. C’est en effet le cas lorsqu’il est mal appréhendé. Mais bien géré et bien canalisé, il constitue un véritable moteur permettant de relever les défis les plus difficiles. En cas de pic de stress, commencez par identifier la source de votre mal-être, qu’elle trouve son origine dans votre vie personnelle ou dans votre activité professionnelle. Déterminez alors ce sur quoi vous pouvez agir et ce qui n’est pas de votre ressort. Agissez sur ce qui peut être changé, faites en sorte de lâcher prise en ce qui concerne ce que vous ne pouvez pas changer. Et concentrez-vous avec sur ce qui a du sens pour vous et vous apporte de la sérénité. Si vous n’y parvenez pas seul, n’hésitez pas à vous faire accompagner. 

Commandement n° 13 : suscitez le respect
Pour susciter le respect d’autrui, pas de recette magique : commencez par vous respecter vous-même ! Et pour vous respecter, vous devez cultiver votre estime de soi. Elle repose sur trois piliers.
• L’amour de soi : malgré nos défauts, nos limites et nos échecs, il s’agit d’écouter cette petite voix intérieure qui nous rappelle que l’on mérite amour et respect, comme tout le monde. Inconditionnel, il ne doit pas reposer sur nos performances, mais nous aider, au contraire, à nous reconstruire après un échec ou face à l’adversité. Bien sûr, l’amour de soi dépend principalement de l’amour reçu par nos parents pendant notre enfance. • La vision de soi : il s’agit du regard que l’on se porte, et de l’évaluation, pas forcément fondée, que nous avons de nous-mêmes, de nos qualités et de nos défauts. Elle est donc, nécessairement, très subjective. En prenant conscience de cette vision, nous serons en mesure de savoir ce que nous désirons vraiment, et non de réaliser la vision que les autres, parents et proches, ont pour nous.

• La confiance en soi : conséquences des deux points précédents, la confiance en soi concerne la capacité que l’on se prête à agir en adéquation avec les situations importantes. Avoir confiance en soi, c’est gratifier autant les réussites, les tentatives et les échecs qui mènent, grâce aux leçons qu’ils nous donnent, au succès.


Commandement n° 14 : misez sur un esprit sain dans un corps sain

C’est bien connu : “mens sana in corpore sano”. Cette devise, parfois mal interprétée, signifie simplement que la culture du mental ne va pas sans celle du physique. Des études ont montré que plus votre corps est oxygéné, meilleur sera le rendement de votre cerveau. Prenez l’air, faites du sport (sans excès), et favorisez ainsi votre productivité et votre sérénité. Vous en profiterez au passage pour transformer votre fatigue mentale en fatigue saine, utile pour un bon sommeil et pour lutter contre le stress. C’est simple : bien dormir, bien manger et bien bouger vous permettent de bien réfléchir.


Commandement n° 15 : chouchoutez vos relations familiales et amicales

Enfin, n’oubliez jamais que les meilleurs alliés de votre épanouissement sont votre famille et vos amis. Le travail et votre carrière sont certes importants, mais ils ne doivent pas prendre le pas sur les moteurs de votre vie. Visez l’équilibre en toute chose : c’est là la clé ultime de votre succès !

Et vous, que pensez-vous de ces cinq derniers commandements ? Quels sont vos secrets de bien-être en entreprise ?

Carrière