40 métaphores et propositions d’hier et d’aujourd’hui pour le manager

Grâce au JDN, chers lecteurs, vous pouvez suivre quotidiennement l’actualité économique et financière et la vie des managers, y compris celle des plus grands sur la scène internationale. Au-delà des analyses et commentaires rigoureux, il est bon de recourir de temps en temps à des formules de style imagées.

L’art de la métaphore a été souvent utilisé par les plus grands orateurs comme par les plus grands écrivains. Et les grands managers, investisseurs ou créateurs d’entreprise, ne dédaignent pas d’en faire usage. Nous avons donc relevé des métaphores intéressantes dans le JDN et dans les ouvrages d’un Polytechnicien lauréat du concours général de mathématiques et créateur d’entreprises, Didier Hallépée. Voir ses ouvrages sur la Finance et Le monde économique : site des Écrivains de Fondcombe http://fondcombe.forumactif.org/forum

En voici un premier choix …chacun pourra le compléter à son gré, au fil de ses lectures quotidiennes ou de ses recherches. Et s’exercer à produire ou citer de belles métaphores, de façon décontractée, au cours des pauses-café ou des apéritifs, ou des diners en ville. Et de façon plus scientifique et opérationnelle en préparant des interventions, conférences ou exposés-débats. Chacun sait avec quel soin le regretté Steve Jobs préparait ses présentations !

*** Penser aussi, au fil de vos lectures quotidiennes ou de vos analyses ou réflexions, à l’adoption fructueuse de points de vue différents, par exemple :

- Vous êtes tantôt l’élève et tantôt le professeur ;

- Ou tantôt l’acheteur et tantôt le vendeur ;

- Ou tantôt le décideur et tantôt un exécutant ;

- Ou encore tantôt un cadre en formation et tantôt un manager en action.

Animaux… et métaphores animalières

Les métaphores animalières ont toujours eu une grande place dans la littérature, notamment depuis notre bon Jean de La Fontaine. Et beaucoup d’entre nous ont appris et retenu Le Corbeau et le Renard, La Cigale et la Fourmi, ou encore Le Lièvre et le Tortue.

Un officier général et grand stratège a formulé cette observation : "Des moutons dirigés par un lion sont plus redoutables que des lions dirigés par un âne." Douglas Mac Arthur (Général américain, Commandant en chef dans le Pacifique et en Corée, 1880-1964)

Arbitre, arbitrage… et métaphores arboricoles

Auguste Detoeuf a utilisé une double métaphore pour produire cette définition :

"Un arbitre est chargé de couper la poire en deux au moyen du fil à couper le beurre"
 
NDLR  S’il était encore parmi nous, le génial Polytechnicien créateur d’Alsthom (promotion 1902, ingénieur général des ponts-et-chaussées et chef d’entreprise), aurait certainement pris un malin plaisir à commenter certaines affaires d’arbitrage ! Dans lesquelles, et pour des sommes vraiment énormes, les "poires" ont été l’État et les contribuables réunis !

*** Vous pouvez penser aussi aux termes "libre-échange" et "libre-arbitre"

… et vous demander si le consommateur a vraiment toujours son libre-arbitre !
 
*Une sage recommandation venant de la sagesse antique

"Mieux vaut servir d’arbitre entre deux ennemis qu’entre deux amis, car l’un des amis deviendra un ennemi, et l’un des ennemis un ami". Bias, juriste, avocat et arbitre de ses concitoyens, l’un des Sept sages de la Grèce antique, qui fut très respecté pour sa modération. Outre de nombreux aphorismes, il nous a légué des sentences morales pleines de sens commun. Et donc utiles dans la vie personnelle comme dans la vie professionnelle.
 
Avancer … à bicyclette … et prendre de l’avance !

Voici une observation judicieuse formulée par le plus grand savant du XXe siècle :

 "La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre."
 Albert Einstein (1879-1955).
Cette maxime de notre génial physicien s’appliquera aussi bien à la vie personnelle ou à celle des entreprises, ou encore à la conduite des affaires publiques.

Il en va de même pour cette maxime d’Amiel : "Pour être à temps dans la vie, il faut être en avance". Henri-Frédéric Amiel  Journal intime  1847-1883
Avenir
Voici une citation à la fois poétique et réaliste de la sagesse chinoise : "Toutes les fleurs de l’avenir sont dans les semences d’aujourd’hui"

*** Vous trouverez sans doute des circonstances où il pourra être opportun de vous montrer poète… c’est arrivé à beaucoup de managers comme à des Chefs d’Etat !
B  … du bien et du blé
L’humour (noir ?) d’un célèbre romancier… une formule reprise ensuite par Pierre Dac :

 "Il vaut mieux avoir du bien au soleil que du mal à l’ombre" Villiers de l’Isle-Adam
L’humour d’Ambrose Bierce
"Le blé est une céréale dont on peut tirer, non sans peine, un assez bon whisky, et qu’on utilise aussi pour faire du pain"

***  A retenir : cette technique de détournement des idées et des mots. Et le bon sens dans le maniement des paradoxes.
L’humour de Jacques Martin
"La Suisse est avant tout un pays d’agriculture : ils font du blé, du jonc, de l’oseille …"

*** A retenir : cette technique d’utilisation de mots concrets devenus des termes d’argot.

De l’humour noir sur les trafiquants de drogue : "Ils vendent de l’herbe pour récolter du blé"

Cela peut se poser sous forme de devinette : "Qui vend de l’herbe pour récolter du blé ?"

Rappelons une citation dont la fin est bien connue : "Voyez-vous, mes enfants, quand le blé est mûr, il faut le couper; quand le vin est tiré, il faut le boire."
Alphonse Daudet (1840 – 1897)
Le bon exemple et le bon sens

Voici un proverbe chinois relatif à la valeur de l’exemple : "quand on suit quelqu’un de bon, on apprend à devenir bon ; quand on suit un tigre, on apprend à mordre".

Le bon sens paysan de nos belles provinces
"La pomme ne tombe jamais loin du pommier."
(C’est aussi une observation scientifique, formulée par Newton en personne !)
 
"Pour une année où il y a des pommes, n’y a vraiment pas beaucoup de pommes cette année. Mais pour une année où n’y a pas de pommes, ben heureusement on a quand même bien quelques pommes !" Citation recueillie dans un joli village de Normandie
 Changement  … et métaphores agricoles et animalières
Avec le bon sens de nos belles provinces, nous retrouvons des métaphores animalières.
Commençons par un proverbe berrichon : "Changement d’herbage réjouit les veaux" Citons aussi un proverbe poitevin (du Marais Poitevin ?) : "Changement de prairie donne appétit aux veaux".
Le bon sens populaire illustre ainsi à la fois la nécessité et les bienfaits du changement.
 
Chemin, cheminement, trajectoire … métaphores sportives et autres 

Steve Jobs citait en 2007 cette maxime de la star canadienne du hockey Wayne Gretzky :

"Je patine vers l’endroit où le palet va être, et non vers là où il a été".
 
*** Notre recommandation : vous pouvez vous exercer à bien visualiser à la fois cette belle image et de multiples situations dans lesquelles il vous sera utile d’appliquer une telle technique.
 
Albert Camus (1913-1960)  avait affirmé : "En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout."(1913-1960) 

René Descartes (1596-1650) avait observé :

"Ceux qui ne marchent que fort lentement peuvent avancer beaucoup, et davantage, s'ils suivent toujours le droit chemin, que ne font ceux qui courent, et qui s'en éloignent."
 
Selon la sagesse ancienne "Tous les chemins mènent à Rome"
Encore faut-il savoir où l’on va !
"Quand on ne sait pas où l'on va, tous les chemins mènent nulle part."Henry Kissinger
Voici une formule analogue :
"Si vous ne savez pas où vous allez, n'importe quel chemin vous y mènera."

Un grand reporter écrivain américain avait observé : "Nous devons nous y habituer. Aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n’y a pas de signalisation."
Ernest Hemingway (1899-1961) 
Un professeur de Philosophie avait donné à commenter cette citation encore plus paradoxale :

"N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace." Elle est du Philosophe idéaliste américain Ralph Waldo Emerson (1803-1882)
 
Jean de La Fontaine (1621-1695) avait observé : "On rencontre sa destinée souvent par les chemins que l’on prend pour l’éviter" 

Les humoristes ont ironisé sur les chemins "pleins de nids de poules".
Et voici une formule de bonne volonté de la sagesse populaire :
"La bonne volonté raccourcit le chemin."
 
***  Malgré les palinodies des politiciens, c’est l’union des Français de bonne volonté, avec le travail de chacun, qui fait avancer le pays… et notamment nos entreprises !
Cher  Cherté et appréciation des Prix
"La cherté donne goût à la viande." Montaigne (1533-1592)

Beaucoup de produits de luxe se vendent bien… parce qu’ils sont chers !
Et les plus chers se vendent souvent mieux que les autres !!!  À juste titre, Emile Zola (1840-1902) avait noté dans Au Bonheur des Dames :
"L’art n’était pas de vendre beaucoup, mais de vendre cher".

C’est un paradoxe qui ne manque pas d’être exploité, notamment dans l’industrie et le commerce du luxe.
 
Philosophie scientifique et humours sur les voyages

Il nous faut savoir apprécier ce qui n’a pas de prix…"Vivre sur Terre coûte peut-être cher… mais notre séjour comporte un voyage annuel gratuit autour du Soleil".Vous pourrez présenter ce propos comme venant d’un philosophe, d’un économiste, et/ou d’un humoriste ! *** Son intérêt : appeler à penser à ce qui est positif (même inattendu ou paradoxal !) malgré la morosité ambiante !

Chiffres   voir ensuite Statistiques
"Les hommes sont comme les chiffres : ils n'acquièrent de valeur que par leur position." Napoléon Bonaparte (1769-1821)
"Si les chiffres ne mentent pas, il arrive que les menteurs chiffrent." "Tout bonheur matériel repose sur des chiffres." Honoré de Balzac (1799-1850) La Maison Nucingen
"La vie est un éternel problème, et l'histoire aussi, et tout. Il s'ajoute sans cesse des chiffres à l'addition. D'une roue qui tourne, comment pouvez-vous compter les rayons ?" Gustave Flaubert Correspondance 
"Les homme politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant les chiffres"  Abbé Pierre (1912-2007)  Servir
Contrainte
La contrainte peut être une nécessité bénéfique…"La rivière n’atteindrait jamais la mer si les berges ne la contraignaient" Rabindranath Tagore (1861-1941)
Magnifique métaphore ! Conviction  
"C’est en croyant aux roses qu’on les fait éclore." Anatole France (1844-1924)

Belle maxime… se rapprochant de la "Méthode Coué".
Exactitude
"Rien ni personne ne peut avoir tout-à-fait tort. Même une horloge arrêtée a raison deux fois par jour"John Steinbeck (1902-1968)  Des souris et des hommes
L’humour d’un Président de la SNCF… une citation imaginaire ?
"Le meilleur moyen de prendre un train à l’heure, c’est de rater le précédent"
Expérience
Et voici, pour l’apéro ou pour la bonne soupe, trois vieux proverbes français :
"Un homme averti en vaut deux" "Les pots fêlés sont ceux qui durent le plus"
"C’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes."
Gaspillage
La sagesse populaire nous a laissé d’excellents proverbes tels que :
"Pierre qui roule n’amasse pas mousse" "Si vous cassez la bouteille, vous n’y boirez plus" 
Et voici des vieux proverbes français qui mettent en scène un animal modeste et souvent méprisé, mais très utile et même très sympathique :
"A laver la tête d’un âne, on perd sa lessive." "C’est folie de faire boire un âne qui n’a pas soif." 
Et c’est maintenant la brebis qui entre en scène : "Les brebis s’égarent quand le maître est absent." "Il ne faut qu’une brebis galeuse pour infecter tout un troupeau."
Impôts… et le thème bien connu de la vache à lait
La sagesse populaire nous a laissé d’excellents proverbes tels que :
"Il faut tondre les brebis, et non pas les écorcher"
Jean-Baptiste Colbert, le grand argentier du roi Louis XIV, avait assimilé les contribuables aux oies à plumer…"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris."Jean-Baptiste Colbert (1619-1683)
L’humour de nos chansonniers
"En trayant sans cesse la vache à lait, on va tuer la poule aux œufs d’or"

La vache à lait : les malheureux contribuables… une image classique !

NDLR  Depuis quelques années, c’est l’expression "les pigeons" qui est encore plus à la mode !
L’humour de Mark Twain
"Quelle est la différence entre un taxidermiste et un percepteur ?

Réponse : "Le taxidermiste ne vous prend que la peau."
 
Inflation et Investissement

L’inflation a été longtemps considérée comme une solution de facilité pour engager la relance tout en allégeant les dettes, mais ce sont les classes pauvres et les épargnants qui en ont le plus souffert.

Milton Friedman (1912 – École de Chicago, Prix Nobel en 1976) avait justement dénoncé les méfaits de l’inflation : "L’inflation est comme l’alcoolisme. Lorsqu’un homme se livre à une beuverie, le soir même cela lui fait du bien. Ce n’est que le lendemain qu’il se sent mal." Du même : "L'inflation est une taxation sans législation".
 
Et voici une belle image venant d’un investisseur américain : "Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps." Warren Buffett
Liberté de choix
Henry Ford (1863-1947) avait formulé cette observation à la fois réaliste et cynique : "Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire"

Lucidité

Voici un vieux proverbe français : "Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages".

 Lors d’une célèbre conférence de presse d’après mai 1968, le général de Gaulle avait renversé la formule en dénonçant "ceux qui prennent les canards sauvages pour des enfants du bon Dieu."

Et pour appeler à la vigilance, voici d’autres vieux proverbes de la sagesse populaire :

"La nuit, tous les chats sont gris."

"Celui qui est trop endormi doit prendre garde à la fourmi."
 
Main invisible… la plus célèbre des métaphores de l’économie politique

Il est commun de parler de la "main invisible" d'Adam Smith…… mais la voici dans son contexte : "L'entrepreneur, en dirigeant son affaire de telle manière que sa production atteigne la plus grande valeur, cherche seulement son propre gain et il est en cela conduit par une main invisible. En poursuivant son propre intérêt, il réalise fréquemment celui de la société tout entière."

Adam Smith, Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776
Maladie et Marasme
Un philosophe nous offre une très belle formule, qui pourra s’appliquer aussi aux maladies de la vie économique : "Tantôt tu t’attardes, tantôt tu te précipites ici et là, sans cesse en mouvement. Ainsi est-il de la maladie qui vit lorsqu'on la laisse se jouer de nous et meurt lorsqu'on est plus fort qu'elle".

***  Voici un sage avertissement que les politiciens devraient plus souvent prendre en compte :"Quand on est dans un trou, la pire chose à faire est de continuer de creuser."

Warren Buffett (1930-)

Mondialisation

Voici une déclaration d’un "Nouveau Philosophe" aux temps de l’URSS et de l’Armée Rouge : "Je préférerais encore être sous le joug de l'Armée rouge que d'avoir à manger des hamburgers." Alain de Benoist

Bien entendu, c’est de l’humour ? En tout cas, un humoriste lui a répondu : "Oui, mais lorsque les chars de l’Armée rouge passeront sur vous, c’est vous qui serez transformé en hamburger."

Notre Prix Nobel Maurice Allais (1911-2012 Prix Nobel de sciences économiques en 1988) a une vision particulière des échanges économiques mondiaux :

"Le monde est devenu un vaste casino où les tables de jeu sont réparties sur toutes les longitudes et toutes les latitudes.»

"L'économie mondiale tout entière repose aujourd'hui sur de gigantesques pyramides de dettes, prenant appui les unes sur les autres dans un équilibre fragile."

NB. Il fut l’un des (très rares !) économistes à avoir prévu la dernière grande crise… rendons-lui cet hommage posthume ! L’un des secrets de sa longévité : il nageait 600 m tous les matins dès l’ouverture de la piscine voisine.

Un autre Prix Nobel, Joseph Stiglitz a proclamé : "L’économie n’est pas un jeu à somme nulle. Nous pouvons restructurer la mondialisation au bénéfice de tous." Joseph Stiglitz (1943-) Un autre monde
Nature "La nature, pour être commandée, doit être obéie" Francis Bacon (1561-1626)  Essais, Des Jardins 
Voici un proverbe de nos belles provinces : "La mauvaise herbe pousse mieux que la bonne"
Obstacles  Difficultés
Voici une excellente formule d’un Premier Ministre bien connu pour ses improvisations pittoresques (… et longuement préparées ?).

"Il faut sauter des haies, et finalement je saute les haies les unes après les autres".
Jean-Pierre Raffarin (1948-)  Or … source de nombreuses images et métaphores
"Certaines fortunes se font sur la ruée vers l’or. Mais ça ne prouve pas qu’il y ait de l’or."

Jacques Attali Libération  5 mai 2000
 
Une constatation d’un grand scientifique : "À l’échelle cosmique, l’eau est plus rare que l’or." Hubert Reeves (Astrophysicien né en 1932)
 
L’humour d’Henri Jeanson : "En trayant sans cesse la vache à lait, on tue la poule aux œufs d’or." Cf. les citations sur les impôts…
 Papier(s), paperasse, paperasserie
La paperasse est un lourd fardeau… particulièrement pour les entreprises !

"Nous sommes capables de défier les lois de la pesanteur, mais nous sommes souvent submergés par la paperasse." Werner von Braun (1912-1977)

"Quand à la paperasserie administrative, elle doit répondre à une exigence du grand nombre, ou plutôt à une peur élémentaire : la peur d’être une bête. Car vivre sans papiers, c’est vivre comme une bête." Michel Tournier (1924-)

NB  Penser à rappeler le principe, ou l’objectif, du "zéro papier".
Paradis
Cette formule permettrait-elle de se rassurer lorsque les fins de mois sont difficiles ?

"Coïncidence phonétique : le paradis est toujours promis à ceux qui n’ont pas un radis"
Jacques Sternberg 
Paradoxes… et solutions paradoxales

Il sera intéressant de constituer une petite collection de paradoxes. Exemple : "Le désert est la seule chose qui ne peut être détruite que par construction" Boris Vian
 Parasites
"La principale cause de la misère publique, c'est le nombre excessif des nobles, frelons oisifs qui se nourrissent de la sueur et du travail d'autrui, et qui font cultiver leurs terres, en rasant leurs fermiers jusqu'au vif, pour augmenter leurs revenus ; ils ne connaissent pas d'autre économie." Thomas More (1478-1535)
Persévérance
Voici des proverbes de nos belles provinces françaises :

"Il faut casser le noyau pour en avoir l’amande"

"La goutte d’eau finit par creuser le roc"

"La persévérance vient à bout de tout"

Notre bon Jean de La Fontaine, dans Le Lion et le Rat,avait constaté :

"Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage".

Jean de La Fontaine (1621-1695) 
 Et voici deux vers fort connus de Nicolas Boileau : "Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage ;
Polissez-le sans cesse et le repolissez" Nicolas Boileau (1636-1711)

Poids des mots

Un illustre Polytechnicien et grand chef d’entreprise avait donné ce sage conseil : "Pensez vite et parlez lentement. Le poids des mots est directement proportionnel à leur durée." Auguste Detoeuf (1883-1947)
Et voici la maxime, le slogan d’un hebdomadaire fort connu : "Le poids des mots, le choc des photos"
Prudence

Les fabulistes ont souvent appelé à la prudence. Nous citerons ici Esope… en vous invitant à relire ensuite beaucoup de fables de notre bon Jean de La Fontaine. "Ne comptez pas nos poussins avant qu’ils se soient éclos" Esope, fabuliste grec du VIe siècle avant notre ère.
 
"Il n’y a qu’un seul luxe dans la vie, c’est de pouvoir se tromper…Ce qui m’irrite le plus, c’est la prudence, l’immobilisme." Jacques Brel (1929-1978)
 
"Achetez seulement des choses que vous serez parfaitement heureux de posséder si le marché s'effondre pendant 10 ans." Warren Buffett (1930-)
 
Un grand auteur et humoriste américain donnait de sage conseil : "Mettez tous les œufs dans le même panier, et surveillez le panier" Mark Twain (1835-1910)
Remède et Reprise
Vous connaissez tous l’adage : "Les petits ruisseaux font les grandes rivières". Un manager américain a suggéré : "Aux grands maux les petits remèdes".

Beaucoup de crises ou problèmes semblent insolubles… et pourtant la seule vraie politique (plutôt que de vouloir tout bouleverser), la seule pratique efficace sera celle des petits pas.

Un grand ensemble de petites réformes vaudra souvent mieux que les tentatives (trop souvent vaines !) de grandes réformes.

Attention toutefois à ne pas se laisser aller à de faux espoirs :

"Une hirondelle ne fait pas le printemps"Aristophane (-450 -386 av.J-C.)
 Requin(s) de la finance
"Pourquoi dit-on communément «requin de la finance» et jamais "mérou" ou "saumon" de la finance? Demandez aux petits poissons et aux petits actionnaires." Jean-François Kahn
Sagesse "Mon verre n’est pas grand, mais je bois dans mon verre" Alfred de Musset (1810-1857)
Citation reprise par le Général de Gaulle lors d’une célèbre conférence de presse
Sécurité routière
Un sympathique premier Ministre avait proféré cette superbe "raffarinade" : "La route, elle est faite pour bouger, pas pour mourir".Jean-Pierre Raffarin (1948-)
Services 
Une géniale "brève de comptoir" = propos de bistro

"Y’a que les services qui marchent ! Vaut mieux livrer des pizzas chez Renault que construire des voitures !" Recueils établis par Jean-Marie Gourio
Statisticien
Définition humoristique : expert qui considère que vous êtes à la bonne température quand vous avez la tête dans le four et les pieds dans le congélateur.
Supplément d’âme
Nous devrions toujours entendre l’exhortation d’Henri Bergson (1859-1941), qui s’est toujours montré l’un des plus lucides de nos grands philosophes : "Le corps agrandi de l’humanité attend un supplément d’âme et la mécanique exige unemystique.»

Cet appel, cette exhortation peut s’appliquer dans le domaine économique comme dans le domaine politique. Et de grands chefs d’entreprises, industriels ou magnats de la finance, se sont souvent complus à lancer des appels à "ce supplément d’âme que réclamait Bergson".

Vendeur  

"Qui veut vendre un chameau en vante les pattes."Proverbe arabe

"Celui qui a une bonne idée mais ne sait pas la vendre n’est pas plus avancé que celui qui n’en a pas." Abraham Lincoln (1809-1865)

"N’importe quel imbécile peut peindre un tableau, mais il faut un vrai talent pour le vendre."
Samuel Butler 
"Chacun sait que dans le train de l’entreprise le vendeur est la locomotive."
Winston Churchill (1874-1965) 
"Il y a plus de fous acheteurs que de fous vendeurs"

Antoine Loisel  jurisconsulte français  (1536 – 1617)
 
L’humour de Michel Audiard : "Il vendrait des passe-montagne à des Sénégalais !"… ou encore des lunettes de soleil à des aveugles, et des réfrigérateurs aux esquimaux !

***  Et voici pour terminer une belle citation du plus grand des écrivains allemands :

"Une collection d’anecdotes et de maximes est pour l’homme du monde le plus grand trésor, lorsqu’il sait semer les premières avec habileté dans la conversation et se rappeler les dernières à propos"

Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) 
* *  *
*** Et voici quelques derniers mots, questions personnelles et conseils spécifiques donnés par de bienveillants Professeurs :

Pardon de m’adresser à vous comme je le fais avec mes élèves… il est de mon devoir de les aider à bien exploiter leurs travaux, et j’aime beaucoup leur proposer des "prolongements" pour leurs réflexions... et pour leur conduite quotidienne et la préparation de leur avenir.

Vous venez d’examiner une quarantaine de mots-clés, et vous avez déjà lu plus de cent belles phrases et citations. Il importe maintenant d’en profiter, en élargissant vos réflexions.
 
Quelles sont vos premières réactions au vu de ces citations et bonnes formules ?
En connaissiez-vous déjà beaucoup ?  Lesquelles vous ont le plus marqué, intéressé ? Lesquelles comptez-vous exploiter ? 
En quelles occasions ?  Comment ?
 Avez-vous trouvé des astuces de présentation personnelle ? Et comment varier les formules ? 
Quelles citations aimeriez-vous commenter en famille ou avec des collègues et amis ?
 
Vous pouvez aussi effectuer des tests de mémorisation : les grands auteurs, les œuvres principales, le contexte … et le texte même des citations.
Combien de citations avez-vous pu mémoriser ?
Voulez-vous relire et réviser de temps en temps pour améliorer votre score ?
 
Et de façon plus générale, comment exploitez-vous les dossiers, articles et chroniques de JDN ? Avez-vous bien le sentiment que c’est pour vous un bon investissement pour l’avenir ? Comment le maximiser ?
 
***  Pour les amateurs distingués : amusez-vous à composer vous-même des phrases pittoresques… ou même à inventer des citations apocryphes. Et à multiplier les belles métaphores !
Vous en ferez le meilleur usage, au bénéfice de la famille, des collègues et des amis, ou encore de votre popularité personnelle si vous pratiquez la variété dans l’excellence.

Autour du même sujet