La gestion des employés Chinois : conseils pour réussir

Comment gérer ses employés Chinois de manière optimale?

Le marché de l’emploi en Chine est aujourd’hui l’un des plus attractifs sur la scène mondiale. Les entreprises implantées sur place doivent faire face à un fort "turn-over", autrement dit un important cycle de changements. Des solutions existent pour se prémunir contre la fuite des cerveaux et pour retenir ses employés chinois.

 

La motivation des employés : la base de toute entreprise

 

Avant toute chose, il est important de savoir qu’une partie du travail pour retenir ses employés se fait en amont, lors du recrutement. Cette étape cruciale est la première condition du succès futur de votre entreprise. Il est certes primordial de s’assurer que le profil du candidat corresponde pleinement au poste à pourvoir. Ceci étant, la lecture du CV seule ne suffit pas et il convient de vérifier avec précision si cette personne est réellement motivée à l’idée de venir travailler pour vous ou ne serait-ce que dans votre secteur d’activité.

Une des questions principales que se posent généralement les entreprises, notamment les entreprises étrangères en Chine, lors de toute recherche de bons profils est : faut-il ou non externaliser le recrutement ? Ce choix doit se faire individuellement, par chaque manager, en gardant à l’esprit que recruter un candidat chinois est très différent de recruter un candidat occidental. Chacun offrira un background culturel et social différent de tels clivages viendront forcément jouer dans l’équation du recrutement.

Il est également très important de clarifier et de définir précisément les tâches du candidat. Le fait de bien délimiter et définir les attentes et les missions à pourvoir aidera tout employé motivé à focaliser ses compétences sur des points précis plutôt que de les « diluer » dans des affectations floues. Si vous parvenez à faire cela, votre employé sera plus à même de rester dans votre entreprise.

Enfin, soyez très précis sur la manière dont vous souhaitez embaucher vos employés légalement, en particulier si vous n’avez pas de structure juridique en Chine. Ne laissez pas des candidats de qualité vous échapper parce que les démarches administratives relatives à son embauche prennent plus de temps que prévues. La forme est de fait autant important que le fond.

  Proposer des rémunérations attrayantes

Autant la période précédant l’embauche est déterminante pour la gestion des candidats, autant les conditions proposées pour le poste le sont également. Les employés chinois, notamment dans les grandes villes, sont de plus en plus exigeants. Il est important de leur proposer des conditions attrayantes, pour cela il convient de se renseigner sur les salaires du marché. Les conditions salariales en Chine varient en fonction de nombreux facteurs, notamment les villes, les compétences et qualifications, type de structure, etc…

Un des premiers critères qui incitera un employé chinois à changer d’entreprise est bien sûr le salaire. Il faut donc s’assurer que le montant proposé corresponde aux attentes et aux qualifications de l’employé.

Une autre solution a été mise en place par différentes entreprises et semble être un bon remède au turn-over : proposer des horaires flexibles. Avec cette méthode, les employés peuvent gérer leur emploi du temps de manière autonome et peuvent alors être évalués sur leurs résultats. Soyez cependant précis quant à la teneur des conditions salariales et méthodes de travails que vous comptez mettre en place dans votre entreprise. Cette solution implique de ce fait un suivi régulier de la part des managers (reporting hebdomadaires, planning de tâches à définir, objectifs clairs et précis etc…).

 

Mettre en place un suivi individualisé

 

Enfin, pour garder ses employés, il convient pour ces derniers de se sentir encadrés et confiants dans leur travail. Pour cela, il est également important de leurs proposer une excellente formation au commencement de toute mission, afin qu’ils connaissent très bien les produits ou services proposés, qu’ils soient confiants dans leur travail, et qu’ils aient toutes les cartes en main pour réussir. Ne négligez pas cette étape en les rendant indépendants et autonomes trop vite car une mauvaise formation aura tôt ou tard des répercussions sur la qualité de leur prestation et donc des résultats attendus pour votre entreprise.

Lorsque les employés sont payés grâce aux différentes commissions, il est dans leur intérêt de maximiser les résultats. Cela implique pour eux d’avoir une très bonne connaissance de leurs produits et de la teneur de leur prestations mais aussi de suivre des formations régulières afin d’améliorer leurs techniques de vente par exemple. L’expérience de vos employés est certes précieuse et déterminante mais ne laissez par leurs acquis être le seul critère de réussite de leur job.

Enfin, le manager doit être en contact constant avec son équipe, en proposant par exemple des rendez-vous mensuels, au cours desquels il peut écouter leurs propositions et revendications mais aussi leurs donner de solides réponses à toutes questions et besoins qu’ils pourraient avoir. Ces rendez-vous doivent être assez fréquents, les décisions se prenant très vite en Chine, il est donc important de suivre fréquemment l’évolution de ses employés.

Ces meetings sont certes à ne pas négliger mais leur signification et impact ne doivent pas pour autant être mal interprétés. Les différents « feedbacks » ou retours que votre manager aura ne doivent pas se focaliser uniquement sur les manques et tares propres au travail de chacun, de même que les employés ne doivent pas se sentir accusés et rester coi quant à leurs possibles revendications. Cette solution permet de suivre individuellement chaque employé, de vérifier si leur travail reste satisfaisant et s’il compte rester dans votre entreprise.

Tout rapport avec vos employés sont basés sur l’humain, avec les différents avantages (communication, suggestions, formations, etc…) et inconvénients (revendications, plaintes, incompréhension, etc…) que cela peut entrainer. Restez toujours à l’écoute et ne négligez pas leurs ressentis, leur travail s’en ressentira alors !

 

Autour du même sujet