Comment créer du marketing de l’engagement pour des poissons rouges ?

Difficile pour les marques de retenir l'attention du public alors que les consommateurs, toujours plus sollicités et dispersés, ont de moins en moins de "temps de cerveau" disponible.

C'est scientifique, l'homme a un cerveau de poisson rouge...

Une piste pour créer de l'engagement peut être d’utiliser des titres décalés pour donner envie de cliquer, mais ce n’est pas suffisant. Plus sérieusement, une recherche Microsoft publiée au printemps a révélé que notre capacité de concentration ne dépasse pas les 9 secondes… A peu près celle d’un poisson rouge !  

Entre le flot d’informations que nous recevons dans nos boites mails, l’usage des réseaux sociaux et notre facilité grandissante à naviguer simultanément sur plusieurs écrans, notre attention se retrouve inévitablement dispersée. Un sacré enjeu digital pour les marques qui rivalisent d’idées pour justement capter l’intérêt du public et créer un véritable lien avec lui.

Certains ont longtemps cru (et d’autres espèrent encore !) que pour nourrir ces poissons rouges, il suffisait de les arroser régulièrement à coup de campagnes d’emails massives, de dispositifs de display très intrusifs etc. En réalité, cela n’a que pour effet de les noyer…


Capter l'attention pour fidéliser  

Comment faire alors pour attirer l’attention, ne serait-ce que quelques secondes et pourquoi pas, soyons optimistes, plusieurs minutes ! La réponse est simple : il ne faut plus seulement communiquer dans une version XXème siècle c'est-à-dire : " je te parle, tu m’écoutes, tu te tais". Il est nécessaire de communiquer version XXIème en revenant à l’étymologie de ce qu’est la communication, à savoir mettre en commun, partager.

 

Comme le souligne Olivier Bertin, Directeur de la stratégie du groupe Loyalty Company dans "Les 10 commandements du marketing de l’Engagement" :  "À l’heure d’une complexité accrue des interactions des marques avec leurs cibles, l’engagement client est devenu un sujet clé de réflexion pour les marketeurs. Être une marque capable de cultiver l’engagement, c’est être plus proche de ses cibles. C’est alimenter un dialogue dans la durée, écouter, s’adapter et garantir finalement une efficacité relationnelle renforcée".

 

Existe-t-il alors un distributeur automatique qui permettrait de nourrir nos poissons rouges, un bouton sur lequel on appuierait à intervalles réguliers pour alimenter la conversation et maintenir leur attention ? Ce n’est pas aussi simple que cela, mais rassurez-vous, c’est aussi beaucoup plus passionnant. Imaginez que l’écosystème marketing est passé d’un vulgaire bocal à un aquarium sophistiqué… Vous avez par exemple besoin d’un bon éclairage, à savoir la connaissance client pour connaitre vos clients et personnaliser vos messages. Vous allez aussi installer des filtres pour que vos messages soient bien compris, c’est-à-dire que vous instaurerez une relation de confiance dans un esprit de dialogue et d’échange. Et vous agrémenterez votre aquarium de belles plantes qui pousseront sur la base de vos engagements communs comme la co-création et l’innovation.

 

Autant d’ingrédients qui vous permettront finalement d’engager auprès de vos marques, pas seulement des poissons rouges, mais surtout des clients et des futurs clients !

Autour du même sujet