Informer les salariés sur leur droit de se former : Activer le CPF

Le compte personnel de formation (CPF) est encore ignoré. Les entreprises ont beaucoup de mal à intégrer le nouveau processus et à le communiquer à leurs équipes. Comment faire pour redémarrer la formation en entreprise ? Comment clarifier le processus de formation et le rendre accessible ?

J'interviens en entreprise dans les domaines du Management et du développement relationnel.
Les formations dans ces domaines sont ralenties et même supprimées depuis l'apparition du CPF en Janvier 2015. Il a remplacé le  droit individuel à la formation (DIF) En 23 ans de formation et de conseil, un tel ralentissement n'avait jamais été observé. Les raisons sont bien identifiées
Toutefois, les moyens pour faire décoller les formations avec le CPF restent un grand questionnement. Même si les chiffres médiatisés en novembre sont positifs, la réalité sur le terrain l'est beaucoup moins.

Rappel du contexte
Le CPF est un processus qui remplace le DIF depuis le 1er janvier 2015. La complexité de mise en place fait peur aux chefs d'entreprises, les OPCA bloquent les financements. Les dossiers à remplir pour respecter le processus sont compliqués, les salariés sont très peu informés de ce changement, peu ont ouvert leur compte formation dans les PME.
Tous les organismes de formation tournent donc au ralenti depuis le début de l'année. 

Comment faire pour informer et communiquer aux salariés leur droit de se former ?
En juin 2015, j'ai animé une session d'information sur le CPF pour un groupement d'employeurs.
Aucun à cette date ne s'était préoccupé de ce changement et de ses modalités.
Les PME et les PMI ont reçu le message. Hélas ce message n'a pas quitté les bureaux des dirigeants. Ils faisaient "grise-mine" quand je commençais à leur expliquer la démarche du processus du CPF.
Pourtant c'est une obligation à respecter et à faire appliquer.
Les salariés ont droit à la formation. 

Première démarche pour le chef d'entreprise aujourd'hui
Identifier Le Besoin en formation "utile" pour ses salariés. Organiser son Plan de formation ou ses prévisions de formation.
Communiquer sur le compte personnel de formation et inciter les salariés à ouvrir leur compte : Le site www.moncompteformation.gouv.fr  est là pour ça.
Son but est notamment de faire transférer les heures DIF non consommées sur le compte CPF.
Il est possible d'accéder à un annuaire de formation afin d'identifier les formations dites "éligibles" au CPF pour ouvrir un financement. (La formation doit être qualifiante, certifiante ou diplômante). 
Il est également nécessaire d'Identifier l'OPCA qui sera votre interlocuteur direct pour mener cette action de formation sur votre territoire.
Enfin, il faut communiquer aux salariés votre "Plan de formation annuel" qui a pour objectif d'expliquer les objectifs et les plans d'actions souhaités.

Même si au vu des chiffres le CPF voit ses dossiers se remplir, la communication des "Managers" n'est pas encore au point.
L'entreprise doit impérativement donner cette information aux salariés.
Affichage, Réunions, entretiens d'évaluation, information rattachée au bulletin de salaire peuvent être mobilisés.

Toutes les informations communiquées doivent être "accompagnées" , c'est à dire, éviter de délivrer une information non expliquée au salarié. 
Les grandes entreprises ont la chance d'avoir leur service RH et leur service formation. 
La PME ou la PMI n'a pas la même organisation : Le chef d'entreprise est sur tous les fronts y compris celui d'être informé sur l'actualité de la formation. 
Je le vois au quotidien. Le CPF fonctionne et doit fonctionner malgré ses faiblesses de démarrage et sa complexité de mise en place.

Se former, un acte Capital pour assurer l'évolution de ses compétences futures 
Pour inciter les salariés, à mieux se former, chacun doit être responsable. La communication et ses moyens pour les PME-PMI doivent se clarifier.
Les OPCA doivent également mieux communiquer sur l'accompagnement des chefs d'entreprise pour construire la démarche de formation.

Activer le CPF en entreprise, c'est définitivement oui. Mais organiser le suivi des dossiers par les OPCA et informer les entreprises doit aussi être le fil conducteur.
Le CPF (S'il fonctionne ) devrait "débloquer" le système de formation en France. Voyons la suite pour 2016.

Si rien ne se fait , les PME et PMI ne feront rien de plus en 2016 . Or, ces entreprises emploient 80% des salariés français. La communication reste le seul lien entre les dirigeants et les équipes.

Rappel : Dans certaines entreprises (PME), le DIF n'avait toujours pas été communiqué aux salariés, 6 ans après...

En qualité de consultant, j'espère qu'en 2016, le management des équipes et la communication orale seront enfin un thème "Eligible" au CPF. 
Salariés, collaborateurs, cadres dirigeants... Tous ont besoin de se former sur ces thèmes. 









Autour du même sujet