Comment booster vos soft skills ?

Les soft skills sont indispensables à la réussite professionnelle. Mais elles ne sont pas enseignées dans les écoles. Il semblerait que le théâtre soit une bonne solution pour développer ces qualités.

Avec l’avènement de nouvelles organisations du travail, les soft skills ont désormais autant d’importance que les hard skills et sont au centre des challenges que créent nos organisations : rencontres multipliées, contacts rapides, messages clairs à délivrer en peu de temps, équipes diversifiées et multiculturelles, solutions à trouver à plusieurs, etc.

Ces compétences ne sont pas innées et, sont trop peu enseignées. Tout le monde n’est pas un orateur né et certaines personnes, bien que très compétentes dans leur domaine d’expertise, peinent à communiquer le fruit de leurs analyses, échouent à convaincre, ou tout simplement, sont plus affectées que d’autres par le stress (64% des cadres en souffrent[1]). Les techniques des professionnels du théâtre ont à ce titre beaucoup à leur apporter. Leur pédagogie spécifique est, de surcroît, idéalement adaptée aux nouveaux besoins et aux exigences des nouvelles organisations.

Des fondamentaux au service de tous

Les acteurs sont confrontés au regard d’un public exigeant et font face aux mêmes difficultés que les professionnels d’une entreprise : ils doivent être convaincants pour être entendus. À cet effet, ils ont développé au cours de l’histoire un ensemble de techniques de grande qualité. La pédagogie de leur discipline s’est aussi longuement perfectionnée, prêtant une grande attention aux découvertes les plus récentes en matière de neurosciences, de psychologie comportementale, etc.

L’apprentissage de l’art dramatique comporte depuis ses origines, des trainings ciblés des compétences verbales, non verbales et para verbales ; elles concernent le corps, la gestion de l’espace, la voix, la diction et les intonations. Ces fondamentaux sont les bases de la faculté de convaincre : savoir placer sa voix, créer un impact grâce à une utilisation consciente des intonations et du débit de parole, placer ses silences de façon efficace, améliorer son déplacement dans l’espace lors d’une présentation ou face à une équipe, utiliser son regard pour créer du lien, etc. Mis au service d’autres professions que celles de l’acteur, ces fondamentaux demeurent d’une efficacité inégalée.

Des exercices pour interagir harmonieusement

Disponibilité à l’instant présent, incarnation d’un message, capacité à interpréter les réactions sans perdre le fil de ses pensées, ni ses objectifs, etc., tout manager sollicite quotidiennement ces compétences. De nombreux exercices propres au théâtre existent aux fins de stimuler les capacités d’écoute et de perception visuelle. Des pratiques d’interaction et d’improvisation théâtrales aident aussi à décrypter l’attitude des interlocuteurs – leur posture, leur gestuelle, leur regard, etc. Ces techniques d’analyse sont extrêmement utiles dans de nombreuses professions : lorsque qu’un Président-Directeur général est persuadé de s’adresser à tous alors que son regard ne porte que sur les deux personnes les plus proches, des collaborateurs indispensables se sentiront alors injustement exclus , avec parfois des conséquences graves pour l’entreprise. À ce titre, l’adresse multiple est un apprentissage basique des acteurs aisément transposable en entreprise. De même, un entrainement basé sur des exercices théâtraux donne un accès concret et facilité aux techniques de Storytelling ; des techniques sur lesquelles tout professionnel peut avoir intérêt à s’appuyer afin d’emporter l’adhésion ou simplement pour fédérer ses équipes autour d’un projet.

Une approche globale plus adaptée que les trainings conventionnels

Enfin, les trainings théâtraux ne s’arrêtent pas à ces bases : ils enseignent également à se mettre au diapason des interlocuteurs, à les emporter, ce que les acteurs décrivent comme "les faire monter dans le train". Contrairement à de nombreux trainings conventionnels, (de la prise de parole en public, par exemple) l’approche nourrie par l’expérience de l’art dramatique permet d’aborder tous ces aspects à la fois et non de façon dissociée ; ce qui présente l’énorme avantage de procurer un enseignement immédiatement utilisable, adapté aux réalités de l’entreprise.

Les professionnels anglo-saxons sont familiers de cette approche globale qui les conduit à adopter une "posture professionnelle". Cette culture manque encore aujourd’hui à l’entreprise française. Or, acquérir ces soft skills, c’est aussi mieux exploiter ses autres compétences et vivre mieux son activité alors que 69% des cadres se plaignent de relations professionnelles détériorées[2].

Si la longue histoire du théâtre a aujourd’hui beaucoup à apporter aux professionnels, c’est aussi parce que son art tend au bien-être de celui qui l’exerce. Au-delà du gain en efficacité des organisations, c’est aussi de l’avenir de leurs professionnels et de la fidélisation de leurs talents dont il est question aujourd’hui.


[1] Source : Enquête Cadremploi sur le Stress au travail – 2013

[2] Id. – 2013

Autour du même sujet

Annonces Google