Le portage salarial, tremplin vers la création d’entreprise

La France est bel et bien une nation d'entrepreneurs. Reste que certains obstacles subsistent. Le portage salarial, statut en plein essor, permet d’encourager la dynamique entrepreneuriale. Et pourquoi pas de réenchanter le rapport au travail.

Libérer l’initiative individuelle
 
Devenir son propre patron est un choix de carrière très prisé, notamment chez les jeunes : 68% des 18-24 ans se lanceraient prochainement si on leur proposait un accompagnement ou une formation. C’est ce qui ressort de l’étude, "Les Français et le travail indépendant" que la Fédération des entreprises de portage salarial (FEPS) s’apprête à publier.

Et les seniors ne sont pas en reste : ils sont 67% à déclarer vouloir devenir travailleur indépendant avec une réduction des formalités administratives. Enfin, les personnes au chômage sont 58% à avoir envie de créer leur propre activité, si l’ouverture d’un droit à l’assurance chômage était mis en place.

En creux, l’étude montre bien que certains freins à l’initiative individuelle subsistent. Le mille feuille administratif, un manque d’accompagnement et de formation, ainsi qu’une crainte vis-à-vis des de la protection sociale, tendent à décourager celles et ceux qui souhaiteraient se lancer en indépendant. Comment surmonter ces obstacles ?

Entreprendre en toute sécurité et simplicité

Parmi les statuts proposés aux travailleurs indépendants, le portage salarial permet de lancer son activité avec un filet de sécurité. Concrètement, la société de portage établit un contrat de travail (CDI ou CDD) avec le travailleur indépendant qui bénéficie alors des mêmes avantages (assurance maladie, retraite et assurance chômage du régime général, droit à la formation via le CPF) qu’un salarié "traditionnel". Ce statut garantit une protection sociale maximale comparativement au statut d’auto-entrepreneur par exemple.

Le salarié porté propose ses services à des clients qu’il prospecte lui-même et négocie ses tarifs…comme tout entrepreneur en somme. La société de portage salarial encaisse les honoraires que le salarié porté facture à ses clients et les transforme en salaire. Le freelance sait d’emblée combien il va gagner, ce qui est rassurant quand on débute une nouvelle aventure. Autre avantage, avec le portage salarial pas besoin de trésorerie afin de lancer son activité.

La société de portage se charge également des formalités administratives : le travailleur indépendant n’a pas à gérer l’Urssaf, ni la TVA, ni la comptabilité. Finies les démarches administratives, il peut ainsi se concentrer sur son core business. A la clef du temps dédié à la prospection et à l’exécution de ses missions.

Par ailleurs, la société de portage propose à ses consultants un accompagnement à la création d’entreprise avec des conseils sur-mesure ainsi que des services complémentaires comme par exemple, une assistance juridique, la mise à disposition d’espace de coworking ou des ateliers networking… des atouts quand on sait que de nombreux entrepreneurs en herbe redoutent la solitude et l’isolement. La société de portage propose également de la formation, idéal afin de muscler ses compétences dans un environnement très concurrentiel et mouvant, surtout avec l’explosion des fameuses NTICs.
 
Testez votre activité

Le portage salarial est une solution sécurisante pour tout entrepreneur puisqu’il permet de tester le marché sur lequel l’indépendant souhaite se lancer. Avant de sauter définitivement le pas ? En tout cas, grâce au portage salarial, il est possible d’affiner et de perfectionner le business model ainsi que le business plan au fil des expériences concrètes et des feedbacks de vos clients. Cette phase d’expérimentation permet également de développer un portefeuille de clients.

Tant de ponts vers la création d’entreprise ! Le portage salarial permet de fluidifier la transition entre le salariat et l’entrepreneuriat, cursus professionnels dont les frontières sont de plus en plus poreuses. Le portage salarial s’inscrit dans l’ère du temps et la révolution du travail que nous sommes en train de vivre. Il répond parfaitement aux besoins et aspirations des Français qui n’ont plus à choisir entre rester salarié et libérer leur envie d’entreprendre. D’ailleurs, le portage salarial suscite l’adhésion de près de 90% nos concitoyens. Plus que jamais, les Français ont tout en main afin de libérer leur esprit d’entreprise… et créer leur propre emploi.

Autour du même sujet