Innovation RH : les exemples à suivre

Recrutement, formation, amélioration de la qualité de vie au travail... Le digital offre de plus en plus de possibilités aux services RH. Voici un tour d'horizon d'innovations à suivre.

Recrutement

Fort du constat que de nombreux demandeurs d’emploi utilisent Google pour trouver un poste, le moteur de recherche va lancer l’application Google for jobs. S’appuyant sur Google Search et une technologie appelée Cloud Jobs API, l’application associe les mots clés utilisés dans la recherche à d’autres mots clés afin de proposer une liste plus exhaustive d’offres. Cette recherche peut également être affinée en précisant le type de contrat recherché, la durée, etc Google for jobs sera d’abord disponible aux Etats-Unis.

Deux tiers des recruteurs ne vérifient pas la véracité des informations contenues dans un CV alors qu’un mauvais recrutement représente un coût pour l’entreprise. Les mensonges sont également courants dans les lettres de motivation. C’est pourquoi, la startup EveryCheck, qui a levé 200 000 euros propose de vérifier le contenu d’un CV pour les recruteurs après avoir obtenu l’accord du candidat. 

Formation

Walmart fait appel à la réalité virtuelle pour moderniser la formation de ses employés sur le management et la relation client. Les employés sont immergés dans une expérience à 360° où ils doivent prendre des décisions relatives à des situations de management, de service client ou de hausse d’activité saisonnière. 

Avec son nouveau jeu "Innovation makers" l’éditeur Daesign souhaite développer l’innovation en entreprise. Le synopsis : à la tête d’une équipe dans une entreprise, le joueur a pour mission de créer les conditions d’innovation dans son organisation. Amené à analyser chaque situation, il devra travailler sur trois points : la stratégie, le management opérationnel, et l'interaction avec son environnement. A la fin de la partie, le joueur est évalué et reçoit des conseils pratiques pour progresser. 


Organisation du travail 

Les nouvelles technologies font évoluer l’organisation du travail à grande vitesse. Pour suivre le rythme et anticiper les nouvelles mutations, plusieurs Lab ont été créés par des institutions ou dans le cadre d’initiatives privées. Par exemple le LabRH, les Labs R&D réfléchissent à la qualité de vie au travail et au futur du management.

OBCS Bank, banque de Singapour, vient de lancer son application RH "HR in your pocket" incluant un chatbot nommé Buddy. La majorité des demandes administratives prises en charges par les RH seront désormais résolues en passant par l’application : demandes de congés payés, remboursement de frais professionnels, opportunités professionnelles internes, etc. Buddy quant à lui peut fournir des réponses instantanées aux questions que les employés en matière de politique interne ou de code de conduite. En France, le promoteur Nexity a également lancé plusieurs bots internes pour répondre aux demandes des salariés.



Qualité de vie au travail 

A partir de sondages anonymes (composés de trois questions) envoyés chaque semaine aux salariés d’entreprise, la startup Supermood produit et analyse des données qui permettent aux directions de mesurer et d’améliorer la qualité de vie et le bien-être des salariés.  Le taux de réponse aux questionnaires est de 85 %. Total et Axa ont déjà essayé ce service.

Bénéfiques pour l’environnement, les transports en commun peuvent aussi être une source de stress pour les personnes qui les utilisent chaque jour pour leurs déplacements domicile / travail.  Afin que ces derniers se passent de la meilleure des façons, Mon Chaperon Pro propose aux entreprises de mettre en relation via l’application dédiée leurs salariés afin qu’ils fassent le trajet ensemble.  Une manière de renforcer les liens entre les personnes d’une même entreprise et diminuer les sources d’anxiété liées aux déplacements. 

Autour du même sujet

Annonces Google