La qualité de vie au travail : l'affaire de tous

Comme de nombreux sujets, les services autour du bien-être au travail se développent avec le digital. Une opportunité unique pour mettre le digital au service de l’humain.

Le bien-être au travail n'est pas un sujet nouveau. Mais il prend de l'ampleur aujourd'hui car il devient un enjeu d’innovation et de compétitivité. Les nouvelles générations font bouger les lignes. Et les managers ont une responsabilité très importante dans cette question centrale : comment créer les conditions de l’engagement, encourager la bienveillance et développer la cohésion au sein des équipes ?  En France, sur 25 millions d'actifs, ce sont aussi plus de 3 millions de personnes qui sont en situation de mal-être voire de burn out.

La technologie et la place du digital dans le quotidien peut aider. De nombreuses startups se positionnent sur les services à l’employé et contribuent à la démocratisation du bien-être au travail, par le biais de services de conciergerie, d’activités sportives, de rencontres autour d’un déjeuner ou encore de mise en relation personnalisée avec des coachs. 

100 applis en 2018

Une quinzaine de start-ups sont déjà référencées dans HappyTech. L'objectif de l'association est d'arriver à 100 applications fin 2018 pour développer 1000 projets et toucher plus de 3 millions d’actifs. Nous souhaitons valoriser les solutions innovantes, apporter une réponse concrète aux employés mais aussi aux employeurs sur le sujet du bien-être. L’expérience employée va devenir un critère d’attractivité majeur dans les années à venir. 

Cercle vertueux

Cette gestion du changement autour du bien-être au travail est en germe. C'est une question de maturité du marché. Au niveau européen, les employeurs ont dépensé 16 milliards de dollars entre 2013 et 2015. Malgré des investissements significatifs, ces derniers n’ont concerné que 9,5% des effectifs, le potentiel est donc énorme. 

La technologie doit justement permettre de généraliser les initiatives autour du bien-être au travail et de changer d’échelle. Le collectif HappyTech a d’ailleurs suscité un vif intérêt du président de la République et de la ministre du Travail lors de leur passage à Viva Technology où le collectif s’est constitué. Le bien-être au Travail démarre souvent par une démarche individuelle, l’entreprise peut dorénavant créer les conditions de son développement, à tous les niveaux de l’organisation. Car le bien-être au travail engage tous les maillons de l'entreprise et met en place un cercle vertueux : des employés heureux donc plus performants. 

Notre ambition : faire de la France le leader mondial du bien-être au travail.    

Innovation / Gestion du changement

Annonces Google