Gestion des talents : maintenons l'humain malgré tout

A l'heure du digital, les recrutements font la part belle aux algorithmes et au Big data. Mais pour fidéliser les meilleurs, cela ne suffit pas. Il faut plus que jamais miser sur l'humain.

Avec les recrutements de plus en plus digitalisés, les collaborateurs qui cherchent davantage de freelancing et d’indépendance dans leurs missions, il est primordial de ne pas oublier l'aspect humain pour recruter et fidéliser les meilleurs talents. 

La notion de meilleurs talents s’entend non pas uniquement au niveau des compétences mais aussi au niveau de l’adéquation avec la culture d’une entreprise. Il est indéniable que le monde professionnel doit anticiper les évolutions liées au travail et replacer l’homme au centre des préoccupations. L’entreprise doit revoir ses méthodes de recrutement et de management pour fidéliser ses collaborateurs.

Le défi pour les dirigeants d’entreprises est d’adopter une vision double pour trouver un équilibre dans la gestion de ses ressources humaines. Si les nouvelles générations donnent l’impulsion nécessaire au développement de l’indépendance et de l’individuel, elles n’y arriveront pas sans l’appui du collectif. À l’inverse, les entreprises ne pourront se passer des nouvelles technologies et des nouvelles méthodes de travail pour innover sereinement. Elles doivent collaborer ensemble pour amorcer une transformation profonde du marché du travail. L’entreprise est un corpus vivant intergénérationnel qui doit de plus en plus connecter ses équipes au nom de sa vison et de sa culture.

Le défi est de faire de chaque salarié non plus uniquement un ambassadeur, mais bien un influenceur : influenceur de vie, influenceur de sens, influenceur de communautés aussi. A l’heure du tout digital, l’engagement n’est plus une incantation mais bien l’expression de l’adhésion d’un collectif humain au service d’un maillot. Cette dimension censée libérer la parole est une révolution managériale inédite dont on ne mesure pas encore la portée. 

 
Miser sur la sincérité

Lors du recrutement, il est essentiel de faire connaître ses métiers, ses valeurs, et d'être transparent sur l'activité au quotidien du collaborateur, pour qu'une fois embauché, la promesse soit fidèle à la réalité. Trop d'entreprises se limitent aujourd'hui à diffuser des promesses toutes faîtes. Il faut savoir placer le bon profil au bon poste en communiquant les bonnes informations et en partageant sa propre expérience.

  
Miser sur la valorisation et la reconnaissance

Selon une étude réalisée dans 13 pays sur l’évolution du travail (source ADP), seulement 23 % des salariés français se sentent estimés. C’est aberrant quand on réalise qu’en misant sur les valeurs de valorisation et de reconnaissance, au travers d’actions concrètes, comme l’accompagnement des talents, la promotion interne, la formation pour favoriser la montée en compétences, le pari est gagné. Chaque personne a un potentiel à révéler, à travailler, à valoriser. Les dirigeants doivent se faire le devoir de les faire grandir, progresser et devenir de vrais partenaires de vie en les formant et en créant des opportunités. La considération ne devrait pas être un sujet tant elle est censée être la base même de la relation humaine. La vraie !

Recrutement / E-RH

Annonces Google