Le dock des îles Canaries

Canary Wharf : des gratte-ciel dans l'ancien port de Londres © Marshall Manson

Tout au long des siècles, cette zone était le poumon commercial de la puissante couronne d'Angleterre. Les marchandises du monde entier étaient importées via ses docks, comme celui qui accueillait les navires en provenance des Canaries et qui abrite aujourd'hui "Canary Wharf".

Dans les années 1930, les docks faisaient travailler jusqu'à 100 000 salariés. Mais la seconde guerre mondiale et surtout le développement des containers ont eu raison de cette prospérité. Au début des années 80, les derniers docks ont été fermés. Commence alors une difficile période de reconversion, encouragée entre autres par l'instauration d'une zone franche.