Des éléments d'exploitations qui constituent un fonds de roulement

Les stocks et en-cours de marchandises sont un actif circulant. © iStockphotos / Thinkstock

Certains éléments de l'actif ne restent pas durablement dans l'entreprise et font partie de l'actif circulant. Parmi eux, les stocks et en-cours de consommation, les créances qui peuvent concerner les clients mais aussi d'autres tiers comme l'Etat par exemple. Les valeurs mobilières de placement correspondent elles aux titres achetés dans un but spéculatif alors que les disponibilités sont les fonds disponibles en banque et dans la caisse.

Tous ces éléments contribuent au calcul du besoin en fonds de roulement, à savoir le décalage de trésorerie provenant de l'activité courante et qui peut être calculé grâce à la différence entre l'actif circulant et les dettes à court terme. Les stocks et les créances représentent en effet les besoins de financement alors que les dettes fournisseurs et fiscales représentent les ressources de financement. La différence entre les deux nécessite une ressource supplémentaire, le fameux BFR (besoin en fonds de roulement).