Partager cet article

RSS
BOURSE

RUBRIQUES

Tous nos articles

Actu
 
04/03/2008

Fiscalité : le classement des pays où il fait bon entreprendre

Avec un seul impôt à payer par an et une charge fiscale de 9 %, les Maldives arrivent numéro un des paradis fiscaux pour entrepreneurs. La France ne pointe qu'en 82ème position...
 EnvoyerImprimer 

A l'heure où les scandales financiers éclaboussent sociétés et paradis fiscaux, PricewaterhouseCoopers et la Banque Mondiale ont dressé l'état des lieux des pays où il fait (très) bon vivre pour les entreprises... fiscalement parlant.

On retrouve sans surprise dans le trio de tête des pays tels que les Maldives, Singapour et Hong Kong. Dans la liste des 20 pays où le système fiscal est le plus attractif, se distinguent également les archipels du Vanuatu (18ème rang) et de Kiribati (10ème rang), deux petits édens du Pacifique. De nombreux pays du Moyen-Orient remontent aussi en haut de classement, à l'instar des Emirats Arabes Unis (4ème), d'Oman (5ème), de l'Arabie Saoudite (7ème), du Koweït (8ème) et de la Jordanie (19ème). L'Irlande, premier pays européen du classement, arrive en 6ème position. L'Allemagne est 67ème et les Etats-Unis arrivent en 76ème position. La France, avec sa 82ème place, est largement pénalisée par le poids des impôts sur le profit (l'Hexagone arrive en 157ème position sur ce critère).

 

 
Classement de l'attractivité du système fiscal
 
 RangPaysRang pour le nombre d'impôts à payer et leur fréquenceRang pour le temps passé aux démarches fiscalesRang pour le coût des impôts 
 1Maldives
1
1
2
 
 2Singapour
5
3
14
 
 3Hong Kong
3
13
15
 
 4Emirats Arabes Unis
31
2
3
 
 5Oman
31
5
11
 
 6Irlande
15
9
23
 
 7Arabie Saoudite
31
12
5
 
 8Koweït
31
26
4
 
 9Nouvelle-Zélande
10
7
45
 
 10Kiribati
7
28
31
 
 11L'île Maurice
7
52
12
 
 12Royaume-Uni
10
22
52
 
 13Danemark
15
37
40
 
 14Botswana
46
39
8
 
 15Suisse
68
6
24
 
 16Norvège
3
16
86
 
 17Luxembourg
58
4
47
 
 18Vanuatu
83
28
1
 
 19Jordanie
72
20
27
 
 20Lettonie
7
78
37
 
 82France
65
36
157
 
 
Source : PwC - Paying Taxes 2008
 

 

Avec 23 taxes à payer, pour un temps total passé à régler les échéances fiscales de 132 heures, la France serait bien mieux située si le taux des impôts rapporté aux profits commerciaux n'était égal à 66 %. Un chiffre élevé par rapport à l'Irlande et ses 29 %. Quant au Royaume-Uni et au Danemark, le coût de leur imposition est respectivement de 36 % et 33 %.

A titre de comparaison, les résidents des Maldives passent... zéro heure par an à régler les traites fiscales pour un coût égal à 9 % de leur profit.

 

 
Résultats de l'attractivité du système fiscal
 
 Rang globalPaysNombre total de taxes payéesNombre d'heures passées aux démarches fiscales par anCoût (en pourcentage du profit réalisé avant impôts et taxes) 
 1Maldives
1
0
9 %
 
 2Singapour
5
49
23 %
 
 3Hong Kong
4
80
24 %
 
 4Emirats Arabes Unis
14
12
14 %
 
 5Oman
14
62
22 %
 
 6Irlande
9
76
29 %
 
 7Arabie Saoudite
14
79
15 %
 
 8Koweït
14
118
14 %
 
 9Nouvelle-Zélande
8
70
35 %
 
 10Kiribati
7
120
32 %
 
 11L'île Maurice
7
161
22 %
 
 12Royaume-Uni
8
105
36 %
 
 13Danemark
9
135
33 %
 
 14Botswana
19
140
17 %
 
 15Suisse
24
63
29 %
 
 16Norvège
4
87
42 %
 
 17Luxembourg
22
58
35 %
 
 18Vanuatu
31
120
8 %
 
 19Jordanie
26
101
31 %
 
 20Lettonie
7
219
33 %
 
 82France
23
132
66 %
 
 
Source : PwC - Paying Taxes 2008
 

 

D'un formulaire unique en ligne à des prélèvements bi-hebdomadaires, les disparités sont grandes entre les pays. La Banque Mondiale note par exemple qu'en Biélorussie, les impôts donnent lieu à 124 paiements par an. L'organisme recense également 31 pays qui ont mis en oeuvre des réformes afin d'alléger leur fiscalité en 2006/07. La majorité d'entre eux a pris le parti de réduire le taux d'imposition sur les bénéfices. Les autres ont préféré supprimer ou consolider certaines taxes. Enfin, la troisième voie a été de simplifier les démarches et de baisser la fréquence des paiements. Les deux économies les plus promptes à réformer ont été la Bulgarie et la Turquie. La première a baissé son taux d'imposition de 15 % à 10 % et a allégé les charges de personnel de 7 %. La deuxième réduit son taux d'imposition de 30 % à 20 % et a réformé son système de taxes.

 

En savoir plus Toute l'actualité financière et fiscale pour les entreprises




JDN ManagementEnvoyerImprimerHaut de page
A VOIR EGALEMENT

Sondage

Travaillez-vous avec quelqu'un que vous n'aimez pas ?

Tous les sondages