Un fonds d'investissement joue les actionnaires trouble-fête

Vodafone subit les foudres du fonds d'investissement Efficient Capital Structures (ECS), actionnaire de l'opérateur de téléphonie mobile. Le fonds, dans une lettre, réclame l'émission de 34 milliards de livres d'obligations - en vue d'augmenter la dette de l'entreprise - et  la cession de la participation de 45 % dans l'opérateur américain Verizon Wireless. Objectif annoncé de l'investisseur : améliorer la structure capitalistique de Vodafone, ce qui permettrait de dégager jusqu'à 56 milliards d'euros… distribuables aux actionnaires. Ces mesures devraient être étudiées lors de l'assemblée générale du groupe, le 24 juillet prochain.

Vodafone / Fonds d'investissement