Les Français favorables à l'enseignement de l'entrepreneuriat dès le collège

Les Français favorables à l'enseignement de l'entrepreneuriat dès le collège Selon une nette majorité de sondés, le système scolaire pourrait avoir un nouveau rôle : former de futurs entrepreneurs.

Le but de l'enseignement secondaire (collège et lycée) est d'acquérir des savoirs de base mais aussi d'aider les élèves à construire leur projet professionnel. Cela passe par des cours classiques mais aussi par une sensibilisation facultative à l'économie et une première immersion professionnelle via le stage de troisième.

Doit-on aller plus loin et enseigner l'entrepreneuriat dès le collège ? Cette question a été posée par l'institut Ifop auprès d'un échantillon représentatif de 1 503 Français de 18 ans et plus. Le résultat, mis en forme par notre partenaire re.sources, le DataLab de l'emploi de Randstad, est sans appel.

Cliquez sur l'image pour zoomer. © Randstad

83% des personnes interrogées sont favorables à l'enseignement de l'entrepreneuriat dès le collège. Dans le détail, un peu plus d'un quart de l'échantillon (26%) se déclare tout à fait favorable tandis que 57% se dit plutôt favorable. Parmi les 17% des Français non favorables à la mesure, 13% sont "plutôt pas favorable" et 4% "pas du tout favorable".

Et aussi

Infographie / Infographie Randstad