Le Big Data entre à l'école Télécom ParisTech façonne les informaticiens

Ils étaient une trentaine, en octobre, à faire leur rentrée dans le nouveau mastère spécialisé Big Data proposé par Télécom ParisTech. Cette toute première promotion composée de jeunes diplômés (ingénieurs ou bac +5 universitaires) essuie les plâtres, mais l'école semble savoir où elle va : elle est certaine de répondre à une demande des employeurs.

"Les entreprises partenaires nous ont fait part de leurs besoins de recrutement"

"Nos chercheurs travaillent avec des grandes entreprises de la banque, de l'assurance et  de l'électronique dans le cadre d'un chaire spécialisé sur le Big Data, explique René Joly, responsable des mastères spécialisés à Télécom ParisTech. Ces partenaires nous ont fait part de leurs besoins de recrutement en ingénieurs formés sur ces nouvelles disciplines."

A partir de ce constat dressé dans le courant de l'année 2012, la machine pédagogique se met en marche : les compétences nécessaires sont listées, la maquette pédagogique se dessine, les échanges avec les professionnels s'intensifient... Au final, ce premier mastère spécialisé en Big Data obtient l'agrément de la Conférence des grandes écoles début 2013. Juste le temps de chercher des candidats : 62 dossiers sont reçus, 33 élèves seront sélectionnés.

télécom paristech, à paris.
Télécom ParisTech, à Paris. © Télécom

Parmi les recalés se trouvent des professionnels qui n'auraient pu assumer une formation de 450 heures de cours en plus de leur emploi, selon l'école. Réactive, cette dernière prépare un cursus de formation continue éligible au Dif pour mars 2014. "A raison de 4 jours par mois, ce certificat d'études spécialisées en Big Data sera calibré pour les personnes en poste", précise Réné Joly. Le secteur semble si gourmand qu'il ne se contentera pas des jeunes diplômés.

Ecole d'ingénieur / Avancement