Se mettre à l'écoute et interagir

par votre écoute, vous devez susciter la participation des élèves.
Par votre écoute, vous devez susciter la participation des élèves. © iStockphoto / Thinkstock

Réussir à animer un groupe requiert d'être doté de solides compétences relationnelles. "Tous les cours du type magistraux, où l'interaction entre les élèves et le formateur est nulle, sont à proscrire", avance Alain Labruffe. Il est important de connaître les gens pour créer une dynamique de groupe. Vous devez les inciter à prendre confiance en eux, à mettre en place des ateliers qui les obligent à sortir de leur réserve, à participer. Si ces ateliers sont construits intelligemment, les élèves pourront même se prendre au jeu et dépasser vos attentes.

Sans cet effort pour les impliquer, vous risquez de ne susciter que de l'attentisme pour un résultat peu satisfaisant. N'oubliez pas que les élèves ne sont pas forcément tous volontaires pour suivre la formation, il vous incombe de motiver les plus réticents.