Mâtiner ses connaissances de pédagogie

etre un bon formateur implique une faculté à bien expliquer les choses.
Etre un bon formateur implique une faculté à bien expliquer les choses. © iStockphoto / Thinkstock

Si être un expert dans son domaine de compétence est important, détenir une très bonne connaissance technique ne suffit pas pour pouvoir former des personnes. Il faut en plus avoir une vision du métier et de son évolution. Il faut aussi être en mesure d'apporter ses conseils en plus de ses connaissances.

"L'expertise est une chose, le transfert de compétences en est une autre", synthétise Alain Labruffe. Ce sont ces deux aspects conjugués qui permettent de réussir une formation. Le formateur doit donc toujours avoir à l'esprit qu'il aura affaire à des personnes n'ayant pas son niveau de connaissances et qu'il devra par conséquent adapter son enseignement. Cette capacité de vulgarisation n'est pas forcément toujours évidente.