ASS : l'allocation de solidarité spécifique en 2017-2018

ASS : l'allocation de solidarité spécifique en 2017-2018 L'allocation de solidarité spécifique (ASS) est une aide qui peut être accordée aux personnes qui ont épuisé leurs droits au chômage. Voici son montant réactualisé le 1er avril 2017.

Les chômeurs en fin de droits peuvent recevoir l'allocation de solidarité spécifique également connue sous son acronyme : ASS. Pour pouvoir obtenir cette aide versée par Pôle emploi, certaines règles sont à connaître. Voici l'essentiel à savoir concernant les conditions d'obtention, les formalités, les montant ou encore l'augmentation de l'ASS. L'aide est versée une fois par mois par Pôle emploi à terme échu (cela signifie que l'allocation de mai est par exemple versée en juin).

Un décret publié dans le Journal Officiel le 7 mai 2017 vise à "simplifier le dispositif d'intéressement propre à l'allocation de solidarité spécifique". Il y est précisé que "les bénéficiaires de cette allocation reprenant une activité pourront intégralement cumuler la rémunération tirée d'une ou de plusieurs activités professionnelles avec le versement de l'ASS pendant une période de trois mois. Ils bénéficieront par ailleurs d'un accès facilité à la prime d'activité".

ASS : les conditions

Le demandeur n'a pas à effectuer la démarche de demander à toucher l'ASS. C'est Pôle emploi qui propose l'aide lorsque les conditions sont remplies. Pour bénéficier de l'allocation de solidarité spécifique, cinq grandes conditions doivent être remplies. Elles sont cumulatives.

  • Avoir travaillé au moins 5 ans dans les 10 dernières années. Peu importe le contrat de travail (CDI, CDD, intérim, alternance). Seuls les stages en entreprise ne sont pas pris en compte. Les personnes qui n'ont jamais travaillé peuvent en revanche bénéficier du revenu de solidarité active (RSA)
  • Etre à la recherche d'un emploi ;
  • Etre apte au travail ;
  • Ne pas avoir atteint l'âge de la retraite ;
  • Ne pas avoir des revenus au-dessus d'un certain plafond.

Qui est concerné par l'ASS ?

Montant de l'ASS

  • Date de la dernière hausse : En 2017, le montant de l'aide est en hausse de 0,3% par rapport à 2016. Cette hausse est effective depuis le 1er avril 2017.
  • Montant journalier : il était de 16,27 euros jusqu'au 31 mars 2017. Il s'élève désormais à 16,32 euros par jour.
  • Montant mensuel : il correspond au montant journalier multiplié par le nombre de jours calendaires. Ainsi, sur un mois de 30 jours, l'ASS est d'un montant égal à 489,60 euros. Un chiffre à comparer avec le montant mensuel net du Smic qui en 2017 est de 1 153 euros.

Majoration de l'ASS

L'ASS peut être majorée dans certains cas. Précisons également que les bénéficiaire de cette aide ont également droit à la Prime de Noel.

  • Bénéficiaire âgé de 55 ans ou plus qui justifie 20 années d'activité salariée
  • Bénéficiaire âgé de 57,5 ans ou plus qui justifie 10 années d'activité salariée

ASS, la simulation

Le gouvernement a mis en place le site mes-aides.gouv.fr qui permet de simuler de nombreuses aides auxquelles le citoyen à droit. L'ASS y figure en bonne place. Il est également possible de simuler d'autres aides telles que le RSA ou encore la prime d'activité qui permet de donner un coup de pouce aux personnes qui travaillent mais qui gagnent un faible revenu.

ASS pour les plus de 65 ans

Il n'existe pas d'âge minimum pour toucher l'ASS. Soulignons cependant que les personnes qui ont cotisé suffisamment de trimestres pour avoir une retraite à taux plein ne peuvent bénéficier de cette aide après l'âge légal du départ à la retraite. Pour en savoir plus sur les modalités de départ à 

ASS: les plafonds

Le plafond des revenus en 2017 à ne pas dépasser pour se voir allouer l'ASS à taux plein est de :
650 € par mois pour une personne seule ;
1300 € par mois pour un couple.

Fin de l'ASS

Le versement de l'allocation de solidarité spécifique peut être suspendu pour différentes raisons : dépassement du plafond de ressources, absence de recherche active d'emploi, formation rémunérée, perception des indemnités journalière de la Sécurité sociale, etc.
Lorsqu'un allocataire retrouve un emploi, il lui est possible de conserver le bénéfice de l'ASS pendant quelques mois. Cette durée varie en fonction de la durée de travail du nouvel emploi (plus ou moins de 78 heures par mois). S'il retrouve un emploi avec un faible revenu, il peut également depuis janvier 2016 demander à bénéficier de la Prime d'activité.

Aides sociales

Annonces Google