Devenir wedding planner

Wedding planner ou organisateur de mariage est un métier en développement et les professionnels de ce secteur sont de plus en plus sollicités. Il est particulièrement tendance aux Etats-Unis (85% des mariages sont organisés par ce biais) et devient de plus en plus prisé en France où 10% à 15% de futurs mariés font appel aux services d'un wedding planner. Comment devient-on wedding planner ? Existe-t-il des formations spécifiques ? Quel avenir pour ce métier ?

Wedding planner : un métier polyvalent

Les wedding planners ont en charge l'accompagnement de l'organisation des mariages de leurs clients, tâche qui prend beaucoup de temps et dont les futurs mariés veulent se décharger en la confiant à un professionnel. Le wedding planner est souvent sollicité 1 an avant l'événement, mais il peut organiser un mariage en quelques semaines ou mois. Compétent dans le domaine de l'événementiel, il définit avec le couple le thème du mariage, le budget, s'occupe de trouver un lieu de réception, un traiteur, s'occupe de la décoration, des faire-part, propose l'animation musicale, un photographe et peut accompagner la mariée dans son choix de robe, de coiffure, de maquillage.

Des formations de wedding planner, mais pas de diplôme

Certaines agences et écoles proposent des formations payantes. Il est souvent judicieux de se tourner plutôt vers une école dont l'équipe sera constituée de formateurs ayant le sens de la pédagogie. En amont, il est souhaitable d'avoir suivi un cursus dans le domaine de l'événementiel (par exemple en communication). Aucun diplôme ni aucune formation ne sont reconnus ou agrées par l'Etat, c'est pourquoi il faut se montrer très prudent et pointilleux quant au choix de son organisme de formation. Le Centre de formation et agence événementielle (CFAE), notamment, dispense des formations orientées vers l'événementiel mariage.

Des opportunités intéressantes dans un marché du wedding planning en expansion

Pour se lancer, les wedding planners (souvent des femmes) pourront travailler en agence, mais celles-ci, souvent constituées de quelques personnes, recrutent peu. L'organisateur de mariage devra souvent créer son entreprise. Le marché du wedding planning est en pleine croissance avec plus de 700 agences en France. En effet, la demande augmente, les futures mariées sont en majorité des femmes actives et parfois déjà mamans, qui n'ont pas le temps, aujourd'hui, de s'occuper de l'organisation entière de leur mariage. Le wedding planning n'est d'ailleurs plus une prestation de luxe, elle est intéressante pour les mariages au budget de 15 000 € minimum, avec des honoraires démarrant à 3 000 €. Les wedding planners organisent en général 10 à 15 mariages par an.

Conseils pour devenir wedding planner

Pour choisir sa formation, il est essentiel de se renseigner sur le sérieux et la réputation de l'école/de l'agence. Il faut vérifier que celle-ci possède un numéro d'organisme de formation, si elle peut fournir des témoignages non anonymes d'anciens élèves, se méfier de celles qui prétendent dispenser une formation reconnue (c'est faux). Un organisme qui exige des prérequis (de formation antérieure, de compétences) et instaure une évaluation finale semblera plus sérieux. L'ASSOCEM (Association des consultants en mariage) est à ce titre un organisme référent qui regroupe les acteurs majeurs du domaine.
Le futur wedding planner se doit d'être créatif, polyvalent, extrêmement organisé et avoir un agenda de contacts sérieux. Il faut savoir qu'il ne gagnera pas bien sa vie aussitôt son entreprise créée : il faut du temps pour se faire un nom.

Métiers