Kellogg's réduit son marketing à destination des enfants

Répondant aux pressions des associations américaines de consommateurs, Kellogg's va revoir son marketing et limiter les campagnes de promotion destinées à séduire les enfants. D'ici fin 2008, le groupe céréalier renonce à utiliser les licences de personnages de dessins animés pour promouvoir certains de ses produits qui ne répondent pas à des critères nutritionnels stricts : pas plus de 12 grammes de sucre ou 200 calories par portion. Une décision qui pourrait concerner la moitié des produits du groupe aux Etats-Unis. Certains seront modifiés pour être plus diététiques et à nouveau promus auprès des enfants. En France, seule la marque Smacks pourrait perdre la licence Shrek.

Annonces Google