La Commission européenne épingle les compagnies aériennes

La Commission européenne a récemment reconnu que, malgré les progrès accomplis, les compagnies aériennes ne respectent pas suffisamment les passagers en cas d'annulation de vol, retard important, surréservation, etc. Elles font trop souvent appel aux "circonstances extraordinaires" qui leur permettent de ne pas se plier à la réglementation européenne mise en place en février 2005 pour la protection des usagers. Résultats : les vols annulés ne sont pas remboursés et aucun moyen de réacheminement n'est offert, d'où une forte augmentation des plaintes des passagers. Dans ce contexte, la Commission européenne donne six mois aux protagonistes pour se mettre en règle, avant de sévir.

Autour du même sujet