Protéger ses idées de la concurrence Le nom de société, pour rester unique

réservez vite votre nom de domaine.
Réservez vite votre nom de domaine. © HaywireMedia / Fotolia

Avant d'immatriculer votre société au greffe du tribunal de commerce, vous devez vérifier auprès de l'Inpi que le nom que vous avez choisi n'est pas déjà protégé. Cela vous assure qu'il n'est pas déjà la propriété d'une autre entreprise ou qu'elle ne lui porte pas atteinte. A noter que ce droit de propriété a une portée nationale et se retreint à votre domaine d'activité. Si vous désirez vous implanter dans un autre pays, vous devrez y renouveler cette démarche. Une fois le nom de votre entreprise déposé au tribunal, vous pourrez le défendre en cas de conflit à condition que l'entreprise incriminée exerce une activité proche de la vôtre et qu'il existe un risque de confusion dans l'esprit de votre clientèle ou de vos fournisseurs.

Le nom de domaine

Internet n'échappe pas non plus aux enjeux de la protection de nom ou marque. Si l'on prévoit d'avoir tôt ou tard une vitrine sur Internet, réserver un nom de domaine doit donc devenir un réflexe une fois le nom de l'entreprise déposé.

La protection du nom est limitée à votre domaine et pays d'activité

Pour les extensions de type .fr, il suffit de contacter un prestataire adhérent de l'Association française pour le nommage internet en coopération. Si vous pensez un jour vous lancer à l'international, n'hésitez pas non plus à réserver le .com. Coût de l'opération, entre 10 et 100 euros par an.

Brevet / Greffe du tribunal de commerce