Rechercher un thème :
Emploi >   
Toute l'encyclo pratique

CDI intérimaire : qui peut en profiter ?

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Le secteur de l'intérim voit apparaître une nouvelle forme de contrat : le CDI intérimaire. Fruit des négociations entre syndicats (CFDT, CFTC, CFE-CGC) et patronat (Prism'emploi) du secteur, le nouveau contrat sera destiné à une minorité d'intérimaires. Habituellement cantonnés à des CDD, les intérimaires concernés pourront bénéficier, entre autres, d'un salaire mensuel même en l'absence de mission. Votée en juillet 2015, la loi Rebsamen sur le dialogue social souligne le caractère provisoire du dispositif.
 
 
Dernière mise à jour : juin 2017
 
CDI intérimaire, qu'est-ce que c'est ?
Pour pallier le renchérissement des cotisations chômage sur certains contrats courts, les entreprises de travail temporaire (ETT) ont dû redoubler de créativité. Depuis le 11 juillet 2013, un accord signé entre syndicats et patronat du secteur réconcilie intérim et contrat à durée indéterminée (CDI).
Le dispositif, en vigueur depuis mars 2014, vise à permettre des économies pour les agences et prévoit la création d'un nouveau statut pour les intérimaires les plus demandés : celui-ci leur garantira une rémunération encadrée, une prise en charge financière des périodes non travaillées, l'ouverture des droits aux congés payés et à la formation (via les OPCA, le Fongecif et le CPF, compte personnel de formation qui depuis le 1er janvier 2015 a remplacé le DIF).
Ce statut permet aussi une plus grande sécurité dans le travail et une meilleure stabilité (faciliter l'accès au crédit et au logement).
Le CDI intérimaire est conclu entre le salarié et l'ETT (Entreprise de travail temporaire) pour la réalisation de missions successives. Le contrat doit présenter un certain nombre de mentions et peut, par exemple, comporter une période d'essai.

Annonces Google



Que prévoit le texte pour les CDI intérimaires ?
En cas d'absence de mission, le salarié en CDI intérimaire perçoit une rémunération mensuelle minimum versée par l'agence d'intérim. En fonction des profils, celle-ci est comprise entre 1 et 1,25 fois le Smic.
En revanche, l'indemnité de fin de mission (à ne pas confondre avec la prime de précarité), versée au terme d'un contrat de travail temporaire mais inadaptée sur ce type de contrat, est destinée à financer un Fonds de sécurisation des parcours, afin de soutenir les autres intérimaires. En contrepartie de ces conditions favorables, le salarié est contraint d'accepter toute formation ou mission proposée, dans la mesure où celle-ci respecte les limites de mobilité, de poste et de salaire préalablement fixées.

Quels salariés sont concernés par les CDI intérimaires ?
Le contrat de CDI intérimaire ne concerne dans un premier temps que les profils les plus recherchés par les employeurs et, par extension, par les agences d'intérim. Au regard du marché actuel, la restauration, la métallurgie et l'informatique sont directement ciblées par le projet. D'ici à 2016, les agences prévoient la création de 20 000 contrats de la sorte, soit 5% des équivalents temps-plein du secteur.

Le CDI intérimaire dans la loi Rebsamen sur le dialogue social
Définitivement adoptée le 23 juillet 2015, la loi reconnaît le CDI intérimaire tout en soulignant son caractère temporaire. La loi stipule que ce dispositif ne s'appliquera qu'aux contrats conclus jusqu'au 31 décembre 2018. De plus, la durée maximale des missions d'un salarié en CDI intérimaire sera de 36 mois au lieu de 18 mois jusqu'à présent (même si dans certains cas exceptionnels, il peut être de 24 mois).

Les chiffres du CDI intérimaire
En octobre 2016 selon les données de Pris'emploi, l'association des professionnels de l'intérim, le CDI intérimaire a convaincu 11 500 salariés. A l'origine, le gouvernement tablait sur 10 000 contrats. La durée moyenne d'une mission est de cinq jours. Si le succès semble au rendez-vous, soulignons toutefois que ce type de contrat reste très minoritaire dans le domaine de l'intérim qui compte 580 000 contrats signés chaque année.


 
 
  Envoyer à un ami | Imprimer  
 

 
 
 

Contrats
Fiches pratiques
 Le contrat d’insertion – revenu minimum d’activité Le CAE : contrat d’accompagnement dans l’emploi Le contrat adultes-relais
 Le contrat d’avenir Le contrat de professionnalisation Le contrat emploi consolidé
 Le contrat emploi solidarité Le contrat initiative emploi Le Civis : contrat d’insertion dans la vie sociale
 Le contrat saisonnier Le contrat de travail temporaire Le travail de nuit
 La validité d'un licenciement La rupture du CDD (contrat de travail à durée déterminée) Les droits du salarié licencié
 L'exercice du droit de grève Le recours au contrat de travail à durée déterminée (CDD) Le contrat d'apprentissage
 La période d'essai Signer une clause de non-concurrence Démission : comment la donner
 La durée légale du travail Les heures supplémentaires La modification du contrat de travail
 Le groupement d’employeurs Le VIE La prise d’acte
 Le forfait jour Le forfait jour Le cumul d'emplois
 Promesse d'embauche Temps partiel Avenant au contrat de travail
 Contrat à durée indéterminée (CDI) CDD de mission Cadre dirigeant
 CDD : contrat à durée déterminée  Clause de mobilité Période probatoire
 Portage salarial VRP Le contrat unique d'insertion (CUI)
 Le CDD senior Le préavis de démission Les emplois d'avenir
 Gérant de SARL Le contrat de génération  La fiche de poste
 Renouvellement de CDD L'heure complémentaire Démission d'un CDD : comment rompre son contrat à durée déterminée
 Le délai de carence du CDD Démission pour rapprochement de conjoint Contrat aidé
 Contrat d'alternance Contrat étudiant  Télétravail : définition et cadre juridique
 Contrat de travail : comment le décrypter ? Convention collective : les règles de votre branche Le service civique : devenir volontaire
 AGFF : le taux 2017 de la cotisation retraite complémentaire CDI intérimaire : qui peut en profiter ? Chèque emploi associatif : quelles démarches
 Clause de confidentialité : les obligations du salarié  Délit de marchandage : un risque pour les prestataires de service Emploi franc : un contrat en expérimentation
 La déclaration unique d'embauche (DUE) à l'URSSAF VRP multicarte : statut et contrat Le CDD d'usage : quel cadre juridique ?
 La fin de contrat Travailleur frontalier : quel statut ? Le travail à domicile : les règles à respecter
 CDD de remplacement : les règles à respecter Période d'essai de CDD : quelle durée  Temps partiel de droit : dans quels cas ?
 Formulaire de rupture conventionnelle Travail au noir : quelles sanctions ? Vendeur à domicile indépendant (VDI)
 Travail dissimulé : quels risques ? Contrat d'assistante maternelle Fin de CDD : rupture, préavis, indemnités...
 Heures de nuit : tarif et législation L'agent contractuel de la fonction publique Le Cerfa du contrat de professionnalisation
 Le contrat Cifre en 2017 Le contrat de chantier (CDI de chantier) Le contrat de couple, ou contrat indivisible
 Le contrat de professionnalisation pour les adultes Le PVT : permis vacances travail en 2017  Le statut d'agriculteur
 Le statut de cadre assimilé Le statut de l'intermittent du spectacle Le statut de praticien hospitalier
 Le statut d'Etam (employés, techniciens, agents de maîtrise) Le statut général des militaires Le travailleur détaché en France
 Trouver un job d'été  
Lettres types
 Demander les motifs d’un licenciement Contester le licenciement d’une femme enceinte Demander à travailler à temps partiel
 Demander à travailler à temps complet Refuser un changement de lieu de travail Refuser une mutation
 Demander un congé sabbatique Demander un certificat de travail Lettre de démission d’un CDI
 Lettre de démission d’un contrat à durée déterminé (CDD) Lettre de démission d’un emploi jeune Demande de dispense de préavis
 Demande de dispense de préavis Revenir sur sa démission Rompre une période d'essai
 Accepter une rupture de CDD Augmentation de salaire : informer un salarié Lettre de démission d’un administrateur
 Lettre de démission d’un gérant Lettre de démission du président du conseil d’administration Notifier une mutation à un salarié
 Notifier une rétrogradation disciplinaire Refus de passage à temps partiel Refus d'une augmentation de salaire
 Prendre acte d'une démission Accepter une dispense de préavis Refus de dispense de préavis
 Refus de rupture de CDD avant le terme prévu Lettre de démission sans préavis Lettre d'embauche