Rechercher un thème :
Emploi >   
Toute l'encyclo pratique

Vendeur à domicile indépendant (VDI)

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Libre et autonome, le vendeur à domicile indépendant ou VDI est soumis à un régime spécifique, conçu afin de faciliter ses démarches administratives et financières. Il pratique la vente directe, un secteur en expansion depuis les années 1990.
 
 
Dernière mise à jour : juillet 2017
 
Que fait le vendeur à domicile indépendant ?
Les vendeurs à domicile sont des travailleurs indépendants qui démarchent des particuliers en porte-à-porte ou lors de réunions. Ils assurent la vente de biens et de services dans le cadre des articles L.121-21 à L.121-32 du Code de la consommation relatifs à la vente à domicile.
Au préalable, le vendeur à domicile indépendant a conclu un contrat de distribution avec les entreprises qui proposent ou produisent ces biens ou services. Il a la possibilité de vendre les produits ou services de plusieurs entreprises, sous réserve que celles-ci ne soient pas en concurrence directe.

Différents vendeurs à domicile
Si le vendeur à domicile exerce son activité dans le cadre d'un lien de subordination avec l'entreprise, il est alors salarié. Si le vendeur à domicile exerce son activité depuis moins de trois ans et qu'il gagne une rémunération annuelle supérieure à 50 % du plafond annuel de la Sécurité sociale, il est non-salarié pour le droit du travail mais salarié pour la Sécurité sociale. Enfin, si le vendeur à domicile ne remplit pas ces deux conditions, son inscription au registre du commerce est alors exigée.

Annonces Google



Spécificités du statut du vendeur à domicile indépendant
Le vendeur à domicile indépendant n'a pas de zone géographique à développer. Il fixe le nombre d'heures qu'il souhaite allouer à son activité professionnelle ainsi que ses objectifs financiers. Ce statut séduit de nombreux professionnels, qui peuvent exercer leur métier sans critère d'âge, de formation et en liaison avec leurs obligations familiales. Le VDI pratique le démarchage direct. Cela exclut le démarchage par téléphone ou à distance.

Comment déclarer le statut de vendeur à domicile indépendant ?
Quand il débute et qu'il n'est pas salarié, le vendeur à domicile indépendant doit déclarer son activité auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE). Un numéro de SIRET T et un code APE lui sont alors attribués. Ses revenus sont ensuite déclarés en Bénéfices non commerciaux (BNC) ou en Bénéfices industriels et commerciaux (BIC).
En sa qualité de travailleur indépendant, il n'a pas droit aux allocations chômage en cas de cessation de son activité.

VDI et auto-entrepreneur
Son statut diffère de celui de l'auto-entrepreneur sur plusieurs points : le VDI n'est pas rattaché au Régime social des indépendants (RSI), il ne cotise pas à la formation professionnelle et il n'est pas limité dans le nombre de trimestres à valider annuellement pour ses droits à la retraite.
 
 
  Envoyer à un ami | Imprimer  
 

 
 
 

Contrats
Fiches pratiques
 Le contrat d’insertion – revenu minimum d’activité Le CAE : contrat d’accompagnement dans l’emploi Le contrat adultes-relais
 Le contrat d’avenir Le contrat de professionnalisation Le contrat emploi consolidé
 Le contrat emploi solidarité Le contrat initiative emploi Le Civis : contrat d’insertion dans la vie sociale
 Le contrat saisonnier Le contrat de travail temporaire Le travail de nuit
 La validité d'un licenciement La rupture du CDD (contrat de travail à durée déterminée) Les droits du salarié licencié
 L'exercice du droit de grève Le recours au contrat de travail à durée déterminée (CDD) Le contrat d'apprentissage
 La période d'essai Signer une clause de non-concurrence Démission : comment la donner
 La durée légale du travail Les heures supplémentaires La modification du contrat de travail
 Le groupement d’employeurs Le VIE La prise d’acte
 Le forfait jour Le forfait jour Le cumul d'emplois
 Promesse d'embauche Temps partiel Avenant au contrat de travail
 Contrat à durée indéterminée (CDI) CDD de mission Cadre dirigeant
 CDD : contrat à durée déterminée  Clause de mobilité Période probatoire
 Portage salarial VRP Le contrat unique d'insertion (CUI)
 Le CDD senior Le préavis de démission Les emplois d'avenir
 Gérant de SARL Le contrat de génération  La fiche de poste
 Renouvellement de CDD L'heure complémentaire Démission d'un CDD : comment rompre son contrat à durée déterminée
 Le délai de carence du CDD Démission pour rapprochement de conjoint Contrat aidé
 Contrat d'alternance Contrat étudiant  Télétravail : définition et cadre juridique
 Contrat de travail : comment le décrypter ? Convention collective : les règles de votre branche Le service civique : devenir volontaire
 AGFF : le taux 2017 de la cotisation retraite complémentaire CDI intérimaire : qui peut en profiter ? Chèque emploi associatif : quelles démarches
 Clause de confidentialité : les obligations du salarié  Délit de marchandage : un risque pour les prestataires de service Emploi franc : un contrat en expérimentation
 La déclaration unique d'embauche (DUE) à l'URSSAF VRP multicarte : statut et contrat Le CDD d'usage : quel cadre juridique ?
 La fin de contrat Travailleur frontalier : quel statut ? Le travail à domicile : les règles à respecter
 CDD de remplacement : les règles à respecter Période d'essai de CDD : quelle durée  Temps partiel de droit : dans quels cas ?
 Formulaire de rupture conventionnelle Travail au noir : quelles sanctions ? Vendeur à domicile indépendant (VDI)
 Travail dissimulé : quels risques ? Contrat d'assistante maternelle Fin de CDD : rupture, préavis, indemnités...
 Heures de nuit : tarif et législation L'agent contractuel de la fonction publique Le Cerfa du contrat de professionnalisation
 Le contrat Cifre en 2017 Le contrat de chantier (CDI de chantier) Le contrat de couple, ou contrat indivisible
 Le contrat de professionnalisation pour les adultes Le PVT : permis vacances travail en 2017  Le statut d'agriculteur
 Le statut de cadre assimilé Le statut de l'intermittent du spectacle Le statut de praticien hospitalier
 Le statut d'Etam (employés, techniciens, agents de maîtrise) Le statut général des militaires Le travailleur détaché en France
 Trouver un job d'été  
Lettres types
 Demander les motifs d’un licenciement Contester le licenciement d’une femme enceinte Demander à travailler à temps partiel
 Demander à travailler à temps complet Refuser un changement de lieu de travail Refuser une mutation
 Demander un congé sabbatique Demander un certificat de travail Lettre de démission d’un CDI
 Lettre de démission d’un contrat à durée déterminé (CDD) Lettre de démission d’un emploi jeune Demande de dispense de préavis
 Demande de dispense de préavis Revenir sur sa démission Rompre une période d'essai
 Accepter une rupture de CDD Augmentation de salaire : informer un salarié Lettre de démission d’un administrateur
 Lettre de démission d’un gérant Lettre de démission du président du conseil d’administration Notifier une mutation à un salarié
 Notifier une rétrogradation disciplinaire Refus de passage à temps partiel Refus d'une augmentation de salaire
 Prendre acte d'une démission Accepter une dispense de préavis Refus de dispense de préavis
 Refus de rupture de CDD avant le terme prévu Lettre de démission sans préavis Lettre d'embauche