Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
Emploi >   
Toute l'encyclo pratique

Le contrat de génération

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Qu'est-ce que le contrat de génération ? Quel est son cadre légal ? A qui s'adresse-t-il ? Comment s'appliquera-t-il ?
 
 
Dernière mise à jour : août 2014
 
Qu'est-ce que le contrat de génération ?
Le contrat de génération est un contrat de travail dont le projet de loi a été adopté en Conseil des ministres le 12 décembre 2012. Il vise à favoriser l'embauche en CDI de jeunes salariés qui seront accompagnés par un senior, lui-même gardant son emploi jusqu'à son départ à la retraite. Le dispositif sera assorti d'aides dispensées par l'Etat, pouvant être perçues par les entreprises de moins de 300 salariés. Au-delà de l'aide à l'emploi, ce dispositif vise à encourager le transfert de savoir-faire et de compétences entre les générations.

Quel sera le cadre légal du contrat de génération ?
Le contrat de génération concernera les jeunes de moins de 26 ans (et de moins de 30 ans s'ils sont doctorants, travailleurs handicapés, ou déjà présents dans l'entreprise en CDD, sous couvert d'un contrat de travail temporaire, aidé ou en alternance avant l'embauche en CDI), et les seniors de plus de 57 ans. Dans les accords signés par l'entreprise (voir paragraphe suivant), les salariés recrutés à partir de 55 ans pourront être considérés comme des seniors.

Comment s'appliquera le contrat de génération ?
Le contrat de génération s'adresse à tous les employeurs de droit privé, mais sont application dépend des effectifs de l'entreprise.
Les entreprises de plus de 300 salariés ‒ ou faisant partie d'un groupe d'au moins 300 salariés ‒ doivent signer un accord intergénérationnel ou à défaut mettront en place un plan d'action présenté pour accord au comité d'entreprise ou aux délégués du personnel. Le cas échéant, les entreprises pourront être bénéficiaires d'un allégement de cotisations sur les salaires. Les entreprises de plus de 300 salariés n'ayant pas déposé d'accord valable le 30 septembre 2013 risque de se voir infligées une pénalités de la part de l'administration. Celle-ci peut atteindre 10% de la réduction Fillon ou 1% de la masse salariale.
Pour les entreprises de 50 à 300 salariés, le dispositif sera facultatif. Les entreprises s'étant engagées sur un accord de branche étendu, un accord d'entreprise ou un plan d’action pourront bénéficier d'une aide accordée par l'Etat, à condition de signer le contrat de génération (nommé convention de génération). L'aide perçue sera de l'ordre de 2 000 euros par année, par jeune salarié embauché, et par senior maintenu en poste ou embauché.
Les entreprises de moins de 50 salariés n'auront pas l'obligation de négocier, mais pourront simplement signer la convention de génération pour bénéficier de l'aide de l'Etat.
Les accords collectifs signés par les entreprises et auxquels seront rattachés les contrats de génération ne pourront excéder trois ans. Ils préciseront de manière chiffrée les objectifs des entreprises en matière de recrutement des jeunes en CDI, et les modalités de leur intégration et de l'accompagnement par le senior. Les accords préciseront tout particulièrement les actions à mettre en place concernant la transmission des savoirs et des compétences.
Fabien Renou
 
 
Coordonné par Fabien Renou    Envoyer à un ami | Imprimer  
 
 
 
 

Contrats
Fiches pratiques
 Le contrat d’insertion – revenu minimum d’activité Le CAE : contrat d’accompagnement dans l’emploi Le contrat adultes-relais
 Le contrat d’avenir Le contrat de professionnalisation Le contrat emploi consolidé
 Le contrat emploi solidarité Le contrat initiative emploi Le Civis : contrat d’insertion dans la vie sociale
 Le contrat saisonnier Le contrat de travail temporaire Le travail de nuit
 La validité d'un licenciement La rupture du CDD (contrat de travail à durée déterminée) Les droits du salarié licencié
 L'exercice du droit de grève Le recours au contrat de travail à durée déterminée (CDD) Le contrat d'apprentissage
 La période d'essai Signer une clause de non-concurrence Donner sa démission
 La durée légale du travail Les heures supplémentaires La modification du contrat de travail
 Le groupement d’employeurs Le VIE La prise d’acte
 Le forfait jours Le forfait jours Le cumul d'emplois
 Promesse d'embauche Temps partiel Avenant au contrat de travail
 Contrat à durée indéterminée (CDI) CDD de mission Cadre dirigeant
 CDD : contrat à durée déterminée  Clause de mobilité Période probatoire
 Portage salarial VRP Le contrat unique d'insertion (CUI)
 Le CDD senior Le préavis de démission Les emplois d'avenir
 Gérant de SARL Le contrat de génération  La fiche de poste
 Renouvellement de CDD L'heure complémentaire Démission d'un CDD : comment rompre son contrat à durée déterminée
 Le délai de carence du CDD Démission pour rapprochement de conjoint Contrat aidé
 Contrat d'alternance Contrat étudiant  Télétravail : définition et cadre juridique
 Contrat de travail : comment le décrypter ? La convention collective : les règles de votre branche Le service civique : devenir volontaire
 AGFF : le taux 2014 de la cotisation retraite complémentaire CDI intérimaire : qui peut en profiter ? Chèque emploi associatif : quelles démarches
 Clause de confidentialité : les obligations du salarié  Délit de marchandage : un risque pour les prestataires de service Emploi franc : un contrat en expérimentation
 La déclaration unique d'embauche (DUE) à l'URSSAF VRP multicarte : statut et contrat Le CDD d'usage : quel cadre juridique ?
 La fin de contrat Travailleur frontalier : quel statut ? Le travail à domicile : les règles à respecter
 CDD de remplacement : les règles à respecter Période d'essai de CDD : quelle durée Temps partiel de droit : dans quels cas ?
 Formulaire de rupture conventionnelle Travail au noir : quelles sanctions ? Vendeur à domicile indépendant (VDI)
 Travail dissimulé : quels risques ?  
Lettres types
 Demander les motifs d’un licenciement Contester le licenciement d’une femme enceinte Demander à travailler à temps partiel
 Demander à travailler à temps complet Refuser un changement de lieu de travail Refuser une mutation
 Demander un congé sabbatique Demander un certificat de travail Lettre de démission d’un CDI
 Lettre de démission d’un contrat à durée déterminé (CDD) Lettre de démission d’un emploi jeune Demande de dispense de préavis
 Demande de dispense de préavis Revenir sur sa démission Rompre une période d'essai
 Accepter une rupture de CDD Augmentation de salaire : informer un salarié Lettre de démission d’un administrateur
 Lettre de démission d’un gérant Lettre de démission du président du conseil d’administration Notifier une mutation à un salarié
 Notifier une rétrogradation disciplinaire Refus de passage à temps partiel Refus d'une augmentation de salaire
 Prendre acte d'une démission Accepter une dispense de préavis Refus de dispense de préavis
 Refus de rupture de CDD avant le terme prévu Lettre de démission sans préavis Lettre d'embauche
 




RUBRIQUES

Tous nos articles

A VOIR EGALEMENT