Rechercher un thème :
Emploi >   
Toute l'encyclo pratique

Les chèques-vacances : les obtenir, les utiliser

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Pour aider les salariés à partir en vacances, le gouvernement français a mis en place en 1982 une aide personnalisée, les chèques-vacances. Ceux-ci permettent de payer les prestations de vacances mais aussi de loisirs et d'activités culturelles. Depuis 2015, il est même possible d'utiliser des e-chèque vacances.
 
 
Dernière mise à jour : décembre 2016
 
Que sont les chèques-vacances ?
Les chèques-vacances sont des titres nominatifs qui aident à la préparation du budget vacances des Français. Ce titre de paiement prépayé prend la forme d'un chèque au montant établi à l'avance, dont la valeur réelle est toujours supérieure à ce qu'il a coûté au bénéficiaire. Même si ils sont répandus, leur usage est moins généralisé que celui des tickets restaurant. Le chèque-vacances est valable deux ans de plus que son année d'émission, jusqu'au 31 décembre. Une fois la validité passée, il est possible de remplacer ses chèques-vacances non utilisés pendant trois mois.

Qui reçoit les chèques-vacances ?
Les familles et personnes à faibles revenus (notamment les salariés au Smic), ainsi que les salariés qui remplissent les conditions fixées par leur employeur, le comité d'entreprise ou par un accord collectif ont droit à ce type d'aide. Les modalités de demande et d'attribution sont décidées par l'employeur après consultation des délégués du personnel ou par le CCAS (centre communal d'action sociale) et la CAF pour les personnes à faibles ressources.

Annonces Google



Qui finance les chèques-vacances ?
Si le salarié ou bénéficiaire apporte obligatoirement une contribution personnelle, le complément du montant du chèque-vacances est versé par le comité d'entreprise, l'organisme social (CAF, CCAS) ou l'employeur. Le montant de la participation du chèque-vacances pour un salarié dépend de sa rémunération : au moins 20% si la rémunération brute mensuelle moyenne est inférieure au plafond de la Sécurité sociale (3 218 €  en 2016) et au moins 50% si elle est supérieure. À savoir que le taux est minoré de 5% par enfant à charge et de 10% par enfant handicapé, dans la limite globale de 15%. La participation du salarié est donc au minimum de 5% de la somme totale du chèque-vacances.

À quoi peuvent servir les chèques-vacances ?
Les chèques-vacances servent à payer les prestations liées aux vacances, loisirs et activités culturelles des salariés bénéficiaires. 170 000 professionnels du tourisme et des loisirs acceptent actuellement les chèques-vacances. Ils disposent d'un autocollant sur leur devanture pour les reconnaître et sont listés sur le site internet de l'ANCV.

Qu'est-ce que l'ANCV ?
Instituée le 26 mars 1982, l'ANCV ou Agence nationale pour les chèques-vacances est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) dont la tutelle est assurée par le ministère délégué au Tourisme. C'est lui qui délivre aux employeurs et aux comités d'entreprises les chèques-vacances ainsi que toutes les informations relatives à leur bon fonctionnement.

Qu'est-ce que l' e-chèque vacances ?
C'est un chèque vacances nominatif qui permet de se payer des vacances sur les sites internet des professionnels du tourisme et des loisirs. Pour obtenir ce format de chèques vacances, les entreprises volontaires peuvent s'adresser à l'ANCV. 

2017, vers un abondement des chèques vacances pour les retraités
Pour relancer le tourisme en France, Manuel Valls a annoncé un plan de relance qui passe en premier lieu par un effort sur la sécurité afin de séduire à nouveau les touristes étrangers. Mais l’Etat souhaite également encourager les retraités non imposables à voyager dans l’Hexagone. Pour cela, il a prévu dès 2017 d’abonder le dispositif de l’Association nationale des chèques vacances. Le but est de porter à 100 000 le nombre de retraités bénéficiant de cette mesure, pour un coût estimé à 5,7 millions d’euros.
 
 
  Envoyer à un ami | Imprimer  
 

 
 
 

Divers
Fiches pratiques
 L'interdiction des discriminations Offre d'emploi, recrutement : les obligations de l'employeur Harcèlement sexuel
 L’emploi des personnes handicapées La vente à distance La vente à domicile
 Le travail illégal Le bail commercial Déposer un nom de domaine
 La responsabilité civile des entreprises Le règlement intérieur Les règles de la promotion
 La taxe professionnelle Travailleurs indépendants : comment déduire vos dépenses professionnelles Smic
 Barème kilométrique 2016 : calculer ses indemnités  Accident du travail Le harcèlement moral
 Défenseur des droits Rétrogradation disciplinaire d'un salarié Métiers sous tension
 Travail le dimanche Recyclage des DEEE : les obligations des entreprises Refuser une candidature
 Déposer une marque  Embaucher un étranger Le livret d'accueil en entreprise
 Journée de solidarité et lundi de Pentecôte La discrimination au travail Absence du salarié
 Demander un Kbis (extrait K bis)  Sauveteur-secouriste du travail (SST) Frais professionnels : déduction forfaitaire ou au réel ?
 Temps de pause au travail Particulier employeur : ses droits et ses devoirs Sécurisation de l'emploi : que dit la loi
 Attestation de salaire : bien la remplir Clause pénale : que dit-elle ? La clause de réserve de propriété
 La faute inexcusable de l'employeur Pension de réversion : une retraite pour le conjoint survivant Préretraite : partir en retraite avant l'âge
 Tribunal des affaires de Sécurité sociale : régler ses litiges avec la Sécurité sociale PEA PME : tous les détails Tacite reconduction des contrats
 La cession de bail commercial La résiliation de bail commercial Chèque emploi service : comment s'en servir
 UES : l'unité économique et sociale Choisir sa Sécurité sociale étudiante  La retraite minimum : quels montants en 2016
 Aidant familial : les allocations et aides Aidant familial : les allocations et aides Aide sociale : à qui demander ?
 Bilan carbone : quel calcul ? Carte de visite : bien la choisir Délit d'initié : quelles sanctions ?
 Demander la CMU Equipement de protection individuel Les formules de politesse dans une lettre
 Les formules de politesses dans un e-mail Les pictogrammes danger Loi Hamon : que prévoit-elle ?
 Made in France : quelles sont les règles Saisie conservatoire Certificat de travail : ce qu'il doit contenir
Lettres types
 Répondre à une offre d'emploi Répondre à une offre de stage Postuler dans un établissement scolaire ou universitaire
 Demander un certificat de stage Demander le paiement des heures supplémentaires Demander le déblocage anticipé des sommes dues au titre de la participation
 Demander la publication d’une annonce légale Demander une immatriculation à l’URSSAF Signaler un harcèlement moral
 Attestation d'emploi Certificat de travail Certificat de stage
 Communication de tarifs à un client Déclaration d’accident du travail Demande de délai de paiement à l’URSSAF
 Injonction de payer Lettre de recommandation Demande de rectification de facture
 Mise à pied pour harcèlement sexuel Reçu pour solde de tout compte Refuser une demande de stage
 Emission de réserves suite à une livraison Relance pour une facture impayée Résilier un contrat avec un fournisseur
 Lettre de procuration Lettre de résiliation de contrat Résilier une mutuelle
 Bon de commande : un modèle gratuit Lettre de demande de subvention