Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
Emploi >   
Toute l'encyclo pratique

L’allocation équivalent retraite

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
L’allocation équivalent retraite (AER) est une aide versée aux chômeurs âgés de moins de 60 ans et qui ont cotisé 160 trimestres à l’assurance vieillesse. Elle vise à leur garantir un minimum de revenus en attendant qu’ils puissent percevoir leur retraite.
 
 
Dernière mise à jour : novembre 2014
 
Cette allocation est supprimée depuis le 1er janvier 2011

Qui est concerné par l’allocation équivalent retraite ?

Comme indiqué ci-dessus, cette allocation concerne les personnes qui ont moins de 60 ans et qui totalisent 160 trimestres de cotisation à l’assurance vieillesse. En outre, elles doivent soit :
    - être bénéficiaires du RMI ou de l’allocation de solidarité spécifique . Dans ce cas, l’AER prendra le relais de ces aides au moment où la personne ne pourra plus y prétendre ;
    - ne percevoir aucun revenu. Dans ce cas, le salarié devra prouver que son dernier emploi a été perdu involontairement ;
    - bénéficier d’une allocation qui ne leur permet pas d’atteindre le montant minimum de revenu garanti par l’AER. Dans ce cas, cette dernière devient un complément.



Quelles sont les autres conditions pour en bénéficier ?
Afin de bénéficier de l’allocation équivalent retraite, le montant des revenus du demandeur ne doit pas excéder :
    - 1476,96 € par mois, pour une personne ;
    - 2123,13 € par mois, pour un couple.

Pour l'AER de complément, les ressources ne doivent pas excéder :
    - 935,92 € par mois, pour une personne seule ;
    - 2123,13 € par mois, pour un couple.
Ce sont les revenus des 12 derniers mois du bénéficiaire et de son conjoint ou concubin qui sont pris en compte, exceptées les allocations familiales et les allocations logement.
Si les revenus du demandeur d’emploi dépassent le plafond des ressources, une allocation différentielle peut lui être accordée.

Montant de l’allocation de solidarité spécifique
Le montant de l’allocation équivalent retraite, à taux plein est de 31,32 € par jour. Elle doit en outre garantir un minimum de 952,65 € par mois au chômeur.
 
 
Coordonné par Fabien Renou    Envoyer à un ami | Imprimer  
 
 
 
 

Chômage
Fiches pratiques
 L’allocation équivalent retraite L’allocation d’insertion ASS : l’allocation de solidarité spécifique
 L'Allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) Le Revenu Minimum d'Insertion (RMI) L’allocation temporaire d’attente
 Les indemnités pour formation des demandeurs d'emploi Les droits au chômage des démissionnaires Le chômage partiel ou chômage technique
 Montant du RSA : le calcul en 2014 et 2015 Chômage : les premières démarches Démission et indemnités chômage
 Le délai de carence de Pôle Emploi Calcul indemnité chômage Pole emploi (ex-allocation Assedic) Attestation Pôle emploi (ex attestation Assedic)
 Pôle emploi trop perçu Démission légitime et droits au chômage Allocation transitoire de solidarité en 2014 : une indemnité avant la retraite
 Inscription à Pôle emploi : comment faire ? Demande de RSA Demandeur d'emploi : ses droits et obligations
 Les aides de Pôle emploi aux chômeurs Qui a droit au chômage ? Les conditions pour les allocations 
Lettres types
 Contester la suspension de l’allocation chômage Demande d’aide à la mobilité pour la reprise d’un emploi Demande de remise gracieuse au Pole emploi (ex Assedic)
 Signaler une absence de plus de 7 jours à l’ASSEDIC ou l’ANPE  
 




RUBRIQUES

Tous nos articles

A VOIR EGALEMENT