Rechercher un thème :
Emploi >   
Toute l'encyclo pratique

Smic hôtelier en 2017

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Afin de répondre aux spécificités des métiers de l'hôtellerie restauration, il est d'usage de payer les salariés à un salaire plus élevé que le minimum légal. Cela se fait via le Smic hôtelier. Voici son montant en 2017.
 
 
Dernière mise à jour : juillet 2017
 

Qu'est-ce que le SMIC hôtelier ?
En 2017, le Smic horaire est de 9,76 euros (contre 9,67 euros en 2016). Comme traditionnellement, le Smic hôtelier bénéficie d'une valorisation équivalente à environ 10% par rapport au Smic traditionnel. Cela signifie que le Smic hôtelier brut est de 1628,27 euros tandis que son montant net s'élève à 1268 euros sur l'année 2017.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est calculé sur 39 heures par semaine. Entre juin 2010 et juin 2014, les salariés de l'hôtellerie-restauration bénéficiaient également, sous certaines conditions, d'une prime TVA. Celle-çi a été supprimée. Cependant, il existe de nombreuses autres primes afin de compenser les conditions de travail souvent difficiles ainsi que les horaires décalés, notamment dans le cadre du travail de nuit. Les personnes travaillant dans l'hôtellerie sont également plus susceptibles que les autres de travailler le dimanche, ce qui est pris en compte dans leur rémunération.

Soulignons qu'il s'agit d'un usage qui n'est pas inscrit dans le Code du travail, la loi ou les conventions collectives. Ainsi, impossible de trouver une mention à ce type de rémunération dans la convention collective des hôtels-cafés-restaurants par exemple.

Annonces Google



Comment est calculé le SMIC hôtelier ?
Selon l'avenant n°2 en date du 5 février 2007, les entreprises du secteur de l'hôtellerie qui peuvent employer des salariés sur la base de 39 heures par semaine doivent néanmoins s'acquitter d'une majoration au taux de 10 % des heures supplémentaires effectuées entre la 36e et la 39e heure. Dans ce cadre, l'employeur peut mensualiser ces 4 heures supplémentaires hebdomadaires. Multipliées par 52 semaines par an et divisées par 12 mois, elles représentent 17,33 heures supplémentaires par mois.

Les spécificités du secteur hôtelier
Dans le domaine de l'hôtellerie-restauration qui fonctionne selon le principe des saisons (notamment avec des contrats saisonniers), il arrive qu'un employeur fournisse un logement de fonction à ses salariés. Cet avantage est alors défini sur la base d'un forfait mensuel fixé selon deux paramètres :
- le nombre de pièces du logement mis à disposition de l'employé ;
- le rapport entre le salaire brut mensuel de l'employé et le plafond de la sécurité sociale, qui est fixé mensuellement à 3 269 € par mois pour l'année 2017.

Précisons que les salariés au Smic hôtelier peuvent dans certains cas bénéficier d'un complément de revenus grâce à la prime d'activité qui est en vigueur depuis janvier 2016.

Les repas
Suivant le régime de droit commun, l'avantage en nature repas est établi de manière forfaitaire à 4,55 € / repas, correspondant ainsi à 9,10 € / jour pour deux repas. Dans le secteur de l'hôtellerie restauration, cet avantage en nature est régi par arrêté ministériel estimant chaque repas à 3,49 € / repas, soit 6,98 € / jour pour deux repas. Cependant, les personnes travaillant dans le secteur de l'hôtellerie peuvent bénéficier de tickets restaurant.

 
 
  Envoyer à un ami | Imprimer  
 

 
 
 

Primes et avantages
Fiches pratiques
 L’intéressement La participation La participation
 Le Plan Epargne Entreprise (PEE) Le Plan Epargne Interentreprises (PEI) Véhicule de fonction : ce qu'il faut savoir
 Ticket restaurant : utilisation et réglement Remboursement des frais de transport collectif La note de frais
 La prime de précarité  Médaille du travail Cesu : profiter du chèque emploi service universel
 Prime dividendes Frais de repas 2017 Frais de repas 2017
 Indemnité de stage : la gratification en 2017 La réduction du temps de travail (RTT) La prime
 Les avantages en nature Prévoyance : les obligations de l'employeur Mutuelle : les obligations de l'employeur
 L'indemnité compensatrice de congés payés Les cotisations sociales  Le 1% logement : les aides pour l'achat et la location
 Abondement Perco et PEE Prêt Patronal Avance sur salaire
 Le Tese : le titre emploi service entreprise Passer du salaire brut au net GMP 2017 (la garantie minimale de points) : calcul et montant
 Prime d'ancienneté Prime de naissance 2017 : montant et conditions Saisie sur salaire 2017
 AAH : le montant 2017 de l'allocation aux adultes handicapés  Le minimum garanti en 2017 Les chèques-vacances : les obtenir, les utiliser
 Le chèque culture : un accès aux biens culturels Le chèque lire : un avantage culturel pour les salariés L'épargne salariale : quelles particularités ?
 L'indemnité de départ en retraite : qui y a droit ? Prime de panier : une indemnité pour le repas Retraite : comment calculer sa pension
 Prime de déménagement : qui y a droit ? Entreprise: Mettre en place la complémentaire santé obligatoire Grille indiciaire et salaire des fonctionnaires
 La garantie jeunes La prestation d'acceuil du jeune enfant (Paje) Le 13ème mois
 Le Cesu préfinancé Le logement de fonction Le point d'indice des fonctionnaires
 Le revenu universel (revenu de base) Le salaire de référence Perco : le plan d'épargne pour la retraite collectif
 Prime d'activité : montants, bénéficiaires et fonctionnement de la prime d'activité pour les bas salaires Smic hôtelier en 2017 
Lettres types
 Bulletin de paie simplifié