Rechercher un thème :
Emploi >   
Toute l'encyclo pratique

Temps de travail : comment le calculer

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Le temps de travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition de son employeur, contraint de suivre ses directives sans pouvoir se livrer à ses activités personnelles. Son calcul est réglementé par le Code du travail.
 
 
Dernière mise à jour : juillet 2017
 
Quelle est la définition du temps de travail ?
Le Code du travail intègre à la définition du temps de travail deux critères légaux principaux : l'obligation de disponibilité du salarié et la contrainte liée à l'absence de liberté d'action pendant une période donnée. Tout temps répondant à ces deux critères est assimilé au temps de travail effectif.
Sont alors comptabilisés au titre de temps de travail effectif tout temps d'habillage et de déshabillage lorsque le port d'une tenue de travail est imposé par le règlement, mais aussi toute pause de courte durée (pause-café, toilettes, etc.) pendant laquelle le salarié reste à la disposition de son employeur. Enfin, le Code du travail prévoit une pause de 20 minutes à tout salarié dépassant le terme de 6 heures de travail.
En revanche, dès lors que le salarié est libre de vaquer à ses occupations personnelles, le temps de travail, comptabilisé comme non-effectif, n'entre pas dans le calcul du temps de travail.

Annonces Google



Quelle est la durée légale du temps de travail ?
La durée légale du travail est fixée à 35 heures hebdomadaires. Si la réglementation sur les heures supplémentaires autorise un certain dépassement de cette limite, le salarié ne peut en aucun cas effectuer plus de 48 heures par semaine. En cas d'activité soutenue sur 12 semaines, le Code du travail réduit cette limite à 44heures.
La durée quotidienne, quant à elle, est fixée à un maximum de 10 heures, dans la limite des durées hebdomadaires et mensuelles annoncées précédemment et dans le respect des temps de repos minimum de 11 heures entre deux journées consécutives (sauf en cas d'accord de branche ou d'entreprise).

Temps de travail, comment fonctionnent les heures sup ?
De manière générale, les heures de travail effectuées au-delà des 35 heures de travail hebdomadaires sont considérées comme des heures supplémentaires. En cas d'annualisation du temps de travail, le seuil de 1 607 heures fixe la durée maximale du travail. Au-delà de cette limite, chacune des heures supplémentaires est imputable sur le contingent annuel de l'employeur. S'il ne fait pas l'objet d'une convention ou d'un accord collectif de branche, le contingent classique prévoit 220 heures par an et par salarié.
Les cadres dirigeants, salariés en forfait-heures annuel, cadres en forfait-jours annuel sont exclus du contingent, de même que les heures travaillées au titre de la journée de solidarité. Par ailleurs, il est à noter que l'accomplissement d'heures supplémentaires ouvre au salarié le droit à un repos compensateur.
 
 
  Envoyer à un ami | Imprimer  
 

 
 
 

Vie professionnelle
Fiches pratiques
 Comment réussir son entretien annuel ? Comment faire un CV et le rendre attractif ? Comment faire une lettre de motivation convaincante ?
 Reprendre une activité professionnelle Pénibilité retraite Revalorisation retraite 2017
 Visite médicale de reprise Point retraite : la valeur du point Agirc et du point Arrco en 2017 Retraite anticipée
 Droit de retrait Maladie professionnelle : définition, reconnaissance, indemnisation Délai de carence ou jour de carence
 L'arrêt maladie : définition, salaire, durée  Indemnités journalières (IJ) Lettre de mise en retraite
 Le mi-temps thérapeutique Le contrôle de l'arrêt maladie L'inaptitude au travail
 La visite médicale du travail La mutation professionnelle L'ancienneté
 La retraite complémentaire  Le régime social des indépendants (RSI) Ecrire une lettre en anglais
 Rédiger un CV en anglais Le secret professionnel Le travailleur handicapé : obligations des employeurs et droits des salariés
 Cumul emploi retraite : être salarié et retraité L'astreinte au travail : définition et rémunération L’alcool au travail
 Cotorep, CDAPH et emploi des handicapés  Arrêt de travail : la procédure à suivre Retraite carrière longue
 Retraite progressive Expatriation : travailler à l'étranger Départ en retraite : comment se passe-t-il ?
 Période de professionnalisation : qui est concerné ? Accident de trajet : se faire indemniser Acoss : le barème en 2017
 Autorisation de travail : comment la demander ? Certificat médical : justifier son arrêt maladie Temps de travail : comment le calculer
 Temps partiel thérapeutique : la reprise après un arrêt maladie Temps de trajet et temps de travail Embauche : toutes les formalités
 Harcèlement au travail : que faire ? Invalidité : montant de la pension L'annualisation du temps de travail
 L'annualisation du temps de travail  Ticket modérateur : quelle prise en charge de la mutuelle en 2017 ? Le repos hebdomadaire : un jour pour le salarié
 Pénibilité au travail : quelles particularités  Visite médicale d'embauche : qui est concerné ? Quel salaire pour un apprenti ?
 Compte pénibilité : critères, cotisations, financement Rente pour accident du travail en cas d'incapacité permanente Frais de déplacement : que peut-on se faire rembourser ?
 Compte pénibilité : le mode d'emploi Combien de trimestres pour une retraite Minimum contributif 2017 : montants et calcul et montant
 Bénéficier de la portabilité de la prévoyance Bien remplir sa déclaration 2483 Demander sa retraite
 Le recrutement dans la fonction publique Modulation du temps de travail : définition et règlementation Mutuelle obligatoire en entreprise : toutes les règles
 Obtenir un relevé de carrière pour sa retraite Aide humanitaire : partir en mission Bénéficier d'une aide au déménagement
 Déclaration de grossesse : la marche à suivre Droit à la déconnexion : définition et mise en place Internet au travail : ce qu'il faut savoir
 La fonction publique : comment l'intégrer La lettre de voiture (CMR) La retenue sur salaire
 La retraite des fonctionnaires La zone touristique internationale (ZTI) Le calcul des IJSS
 Le Code du travail et les droits des salariés Le Compte d'engagement citoyen (CEC) Le contrat CIE starter au service des entreprises
 L'égalité homme-femme au travail Le maintien de salaire Le plan personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE)
 Le processus de recrutement Le régime agricole Le relevé de situation individuelle (RSI)
 Le statut de travailleur handicapé Les titres professionnels Rédiger un CV : les règles à suivre
 Retraite chapeau Retraite et RSI Tableau des maladies professionnelles
 TMS : les troubles musculo-squelettiques Travail en hauteur 
Lettres types
 Grille évaluation du commercial Grille évaluation de la motivation Grille évaluation du leadership
 Grille évaluation des compétences managériales Grille évaluation de la personnalité Grille entretien évaluation
 Grille évaluation de l’intégration Grille évaluation de l'intelligence émotionnelle Grille évaluation post entretien recrutement
 Grille évaluation générale Grille évaluation du self leadership Demande de stage : un modèle de lettre de motivation
 Lettre de candidature spontanée  Refuser une candidature CV : un exemple de modèle gratuit
 Modèle de lettre de voiture