Comment compléter ses revenus de salarié Gérer des automates

Votre entreprise dispose de distributeurs de boisson et de snacks ? Vous allez régulièrement louer des DVD à des machines ? Pourquoi ne pas gérer vous-même ce type d'automates ?
 

Une activité à la mode 

De plus en plus de actifs utilisent cette solution pour arrondir leurs fins de mois. Si la gestion de certains automates réclame une attention constante et un investissement initial très élevé, d'autres sont accessibles à des personnes travaillant la semaine et n'ayant pas beaucoup de fonds à investir. Un commerce qui fonctionne tout seul présente en effet de nombreux avantages.
Deux solutions existent : l'autogestion ou la gestion au sein d'un réseau. 
 

Réseau ou auto-gestion ?  

Dans le cas de l'autogestion, le système consiste à acheter ou louer un distributeur auprès d'un fournisseur et d'en gérer l'approvisionnement et l'entretien. Des contrats de maintenance peuvent néanmoins se négocier. Le gestionnaire choisit lui-même les produits mis en vente et les prix pratiqués. Les recettes lui reviennent entièrement et une partie est reversée au fournisseur en cas de location de l'appareil (de l'ordre de 100 à 200 euros HT par mois pour des distributeurs de boissons et snacks ou de café).
Mais bien souvent, il est plus profitable de gérer des automates au nom d'une société. Les chaînes de location de DVD comme Cinébank ou de lavage de voitures comme Eléphant Bleu font en effet appel à des indépendants pour gérer leur parc de machines. Le gestionnaire bénéficie alors de l'effet de réseau, obtenant ainsi des prix plus faibles à l'achat du distributeur et une assistance technique en cas de panne. Certaines entreprises fournissent aussi une aide à la gestion avec, entre autres, une formation avant le début de l'activité.

 

Quelques heures par mois suffisent

Une fois le choix établi, il est impératif d'avoir du temps à consacrer à la gestion de l'automate. Dans la plupart des cas, quelques dizaines d'heures par mois suffisent à assurer des permanences, renouveler les produits et entretenir l'appareil.
Si les automates de lavage de voitures demandent plusieurs centaines de milliers d'euros d'investissement et beaucoup de temps à consacrer en gestion, d'autres distributeurs comme ceux de DVD ou de boissons exigent un investissement moindre. Comptez en moyenne 50 000 euros pour l'acquisition d'un distributeur de DVD et son installation. L'achat de l'emplacement et la mise aux normes sont également à prévoir. Cette activité constitue un investissement à moyen terme et peut dégager du profit après un à cinq ans d'exploitation en fonction de l'automate.
 

Simple complément de revenu au départ, la gestion d'automate peut vite devenir plus rentable qu'un emploi salarié.  

Autour du même sujet