Management du changement : grandes ambitions et petits moyens

Etude management du changement Le cabinet de conseil Trexia a dressé un état des lieux des pratiques dans la conduite du changement. Voici, en exclusivité, les principaux enseignements.

 

Pour déployer un nouveau système d'information, faire évoluer leurs métiers ou encore changer le périmètre des équipes, la conduite du changement s'est peu à peu imposée dans les entreprises, grandes ou petites. Mais comment accompagne-t-on concrètement le changement dans les entreprises en 2012 ? C'est la question à laquelle répond l'étude "Le management du changement : grandes ambitions et petits moyens" menée par le cabinet de conseil en management Trexia. Son contenu est rendu public jeudi 18 octobre (inscription ici) et ses enseignements discutés lors d'une table ronde avec Bernard de Montmorillon (Paris Dauphine), Karen le Duc (AXA Liabilities Managers) et Aurélie Beeuwsaert (Philips Consumer Lifestyle France). Mais dès à présent, le JDN vous livre les premiers enseignements, en 3 chiffres.

85% des professionnels interrogés considèrent le management du changement comme un facteur de succès. Ce plébiscite souligne les attentes fortes des collaborateurs vis-à-vis de la conduite du changement pour la réussite d'un projet. A l'inverse, ils ne sont que 2% à la considérer comme une contrainte. Le "change management" semble donc entré dans les mœurs et son efficacité reconnue.

53% des répondants estiment que l'absence de préparation constitue la principale difficulté rencontrée lors d'un projet. Se lancer tête baissée dans un projet reste encore une source de problèmes. La pédagogie reste donc le parent pauvre de la conduite du changement et le manque de communication constitue le risque premier d'échec, même pour un projet bien ficelé.

Moins de 10% d'un budget d'un projet est en moyenne consacré au management du changement. Le constat de la sous-évaluation de cette enveloppe est largement partagé par les répondants à l'étude. A noter que les organisations publiques disposent en moyenne d'un budget d'accompagnement supérieur à celles du secteur privé. Cela n'empêche pas les acteurs des administrations de se plaindre d'un manque de méthodologie dans la conduite du changement.

Tous ces résultats et bien d'autres sont publiés dans le benchmark réalisé par Trexia et rendus public le 18 octobre, lors d'une conférence. Pour vous inscrire, cliquez-ici.

 

Gestion du changement