Les meilleures start-up de la e-RH récompensées chez Google

La cérémonie Akoya Start you up, dont le JDN est partenaire a mis à l'honneur neuf jeunes pousses françaises de la HR Tech.

"2 milliards d'euros ont été investis dans le monde en 2015 dans le secteur de la HR Tech. Un succès qui a dépassé les rêves des plus optimistes", s'est félicité Jocelyn Muret, cofondateur d'Akoya, lors de la seconde édition de l'élection de la start-up eRH de l'année, dont il est à l'origine, et qui s'est tenue dans les locaux de Google France le jeudi 16 juin.

Il est vrai que les solutions de recrutement prédictif, de formation en ligne, de sourcing ou encore de mesure de l'engagement en temps réel connaissent un dynamisme qui fait bien des envieux. Partout dans le monde, de nombreuses start-up rivalisent de créativité. Et la France fait office de place forte. Pour s'en rendre compte, il suffit de prêter attention aux acteurs présents lors de cette remise des prix. Tous ont eu l'occasion de pitcher devant un public de décideurs présents dans les locaux de Google France et avec le soutien de Google for Work.

Les participants étaient divisés en deux catégories. Une première regroupait quatre entreprises en lice pour remporter le prix HR Tech Akoya. Le prix a été décerné par un jury composé de responsables RH de grands groupes présidé par Luc Stefani, directeur talent development chez Suez. Trois critères ont été pris en compte : innovation de la solution, facilité de déploiement et impact pour les RH (gain de temps et gain d'argent).

Voici les nominés de l'édition 2016 :

Après délibération, le jury a choisi de récompenser Unow.

Une seconde catégorie a mis à l'honneur cinq jeunes pousses prometteuses qui concourront l'an prochain pour remporter le prix :

 

Et aussi

 

E-RH