L'open space plébiscité dans la French Tech

L'open space plébiscité dans la French Tech Si les vastes open space et les bureaux non attitrés suscitent l'enthousiasme dans les start-up, la situation est différente dans les entreprises traditionnelles, révèle une étude Ifop.

Source de convivialité pour certains, cause de burn out pour d'autres, l'open space a la réputation de diviser les salariés. Dans la réalité, ces derniers sont-ils satisfaits de travailler dans ces vastes espaces ouverts ? C'est la question à laquelle a tenté de répondre l'Ifop dans le baromètre Paris Workplace 2017. Voici les principaux enseignements mis en forme par notre partenaire re.sources, le DataLab de l'emploi de Randstad.

Cliquez sur l'image pour zoomer. © Randstad

En matière de popularité de l'open space, il existe un vrai clivage entre les salariés de la French Tech et la population générale de salariés. Pour la première catégorie, travailler en open space génère une note de bonheur de 8/10. Une note bien supérieure aux autres salariés (6,4/10).

Autre différence, les salariés de la French Tech plébiscitent le fait de ne pas avoir de bureau attitré (8,7/10) un score bien plus élevé que la population générale (6/10) qui reste donc attachée aux places de travail attitrées. Point important, selon la même étude, les salariés français seraient 49% à travailler en open space contre 88% dans les entreprises de la French Tech.

Et aussi

Mieux vivre en open space / Infographie Randstad

Annonces Google