En amont, cadrer la réponse

engagez-vous à tenir le candidat au courant.
Engagez-vous à tenir le candidat au courant. © FotolEdhar - Fotolia.com

En matière de mauvaise nouvelle, un candidat averti en vaut deux. Le processus de recrutement doit être limpide aux yeux de tous. Le plus rapidement possible, expliquez clairement comment va se dérouler la suite des opérations.

Les échéances doivent être claires. Si le recruteur s'engage à fournir une réponse le vendredi, il doit s'y tenir ou prévenir d'un éventuel retard. N'oubliez pas que le candidat reste dans l'angoisse de l'attente. Et qu'il sera d'autant mieux prêt à accepter un refus qu'il s'attend à une réponse.