Prévenir, coûte de coûte

même si ce moment peut vous angoisser, vous ne pouvez y couper.
Même si ce moment peut vous angoisser, vous ne pouvez y couper. © bepsphoto - Fotolia.com

Jouer les oiseaux de mauvaise augure, personne n'aime cela. "Ce n'est jamais facile de présenter des choses qui ne sont pas agréables à entendre par le candidat", témoigne Emilie Trappler, senior manager de la division ressources humaines au cabinet de recrutement Hays. "C'est la partie la moins agréable de notre métier, renchérit Laurent Hürstel, directeur associé chez Robert Walters. Mais nous sommes obligés de prévenir les candidats malheureux, ne serait-ce que par correction".

Les candidats s'investissent dans le recrutement, s'imaginent dans le poste. Vous leur devez donc une réponse, même négative. Au-delà de la politesse minimale, il est toujours utile de rester en bons termes avec des professionnels qui ont montré des compétences et prouvé leur motivation.