10 initiatives décalées pour mieux recruter Sauvez la Terre avec le 'serious game' de Thales

Utiliser le langage de sa cible : le b-a ba de tout spécialiste du marketing, y compris lorsqu'il doit vendre une politique RH. Thales a mis cette logique au centre de sa campagne de communication recrutement en créant un véritable jeu vidéo de promotion de ses métiers et de ses technologies. Depuis octobre dernier, le 'serious game' Moonshield est en ligne. Les candidats potentiels que souhaite séduire le groupe sont majoritairement de jeunes diplômés passionnés de jeux vidéo. Pas question donc, pour Thales, de lésiner sur les moyens.

 

dans le jeu vidéo moonshield, la potentielle recrue doit sauver la terre d'un
Dans le jeu vidéo Moonshield, la potentielle recrue doit sauver la Terre d'un astéroïde grâce aux technologies Thales © KTM Advance

Le groupe a mandaté la société spécialisée dans les 'serious games' KTM pour concevoir un jeu capable d'attirer les joueurs aguerris, tant par le graphisme que par le scenario. Le scenario justement : la Terre est en danger, elle est menacée par l'astéroïde tueur "201P WILD" qui vient de réduire en poussière la planète Mars. Le joueur n'est ni plus ni moins que le directeur de la base lunaire d'où s'organise la défense . Et pour sauver la Terre, il faut bien entendu utiliser les technologies Thales.

 

Au-delà du jeu lui-même, plusieurs vidéos d'experts du groupe de défense ont été introduites pour présenter les produits et les métiers et donner aux joueurs l'envie d'utiliser leurs talents virtuels dans la vraie vie. Un millier de personnes se sont inscrites et 17 000 parties ont été jouées depuis le lancement du jeu il y a un mois et demi et ce, grâce à une campagne de communication online (teaser sur les sites de vidéo en ligne, présence sur les forums, publicité, e-mailing...) ainsi qu'auprès des écoles cibles. L'avantage de ce type d'opération est également d'être déclinable très facilement à l'international. Le jeu, en anglais, est ainsi promu dans tous les pays où le groupe souhaite recruter.

 

Si à chaque inscription, Thales récupère l'adresse mail du joueur, pas question de l'utiliser à tort et à travers. "Ce n'est pas un jeu de recrutement mais un jeu de notoriété, explique Marion Enderlein qui s'occupe du projet Moonshield du côté des RH de Thales. Nous voulons faire en sorte que, lorsqu'ils rechercheront du travail, les joueurs pensent à nous." Pas question donc de harceler les "gamers" pour qu'ils envoient leur CV : Moonshield doit avant tout rester un jeu.

 

 

Le site du jeu : www.moonshield.com 

 

Thales