Réussir les tests de personnalité Le MBTI

Le principe

Ce test s'appuie sur les travaux de Jung et a été mis en forme dans les années 1940 par Katharine Briggs et sa fille Isabel Briggs Myers. Très en vogue, il séduit les entreprises par sa capacité à donner des indications sur la personnalité d'un individu facilement exploitables dans le cadre professionnel. Il est souvent utilisé pour les bilans d'orientation.

Il consiste en 89 questions vous demandant de choisir entre deux alternatives celle qui vous correspond le mieux. Par exemple, vous devrez choisir entre '1. Fabriquer ou 2. Créer'. Un peu plus loin, vous pourrez être amené à préciser votre profil en répondant à la question 'Préférez-vous que l'on vous voit comme... 1. Un créateur ou 2. Un organisateur ?'.

le mbti propose de choisir entre deux alternatives celle qui vous correspond le
Le MBTI propose de choisir entre deux alternatives celle qui vous correspond le mieux. © robynmac / Fotolia

La grille de lecture utilisée

Le MBTI dévoile des indications sur quatre dimensions de votre personnalité, chaque question étant associée à une dimension. Pour chacune, deux polarisations sont possibles.

 Votre orientation : vous serez soit extraverti (E), soit introverti (I).

 Votre mode relationnel : vous serez plutôt dans la perception (P) ou plutôt dans le jugement (J).

 Vos modalités de perception : vous serez soit guidé par les sensations (S), soit par l'intuition (I).

 Vos critères de jugement : vous vous appuierez avant tout sur la pensée (T) ou sur les sentiments (S).

 

En comptabilisant les occurences pour chaque trait de personnalité, l'examinateur pourra déceler un profil assez précis, décrit par les 4 lettres qui reviennent le plus. Ainsi, un ISTJ sera qualifié de profil "administrateur" tandis qu'un INFJ sera le "créatif". L'ESTP sera "pragmatique" quand l'ESFJ sera "maternant"... Il existe 16 profils de la sorte.

 

Test de recrutement / Tests psychotechniques