Réussir les tests de personnalité Le PAPI : comment réussir ?

Comment "bien" répondre ?

Pour certaines questions, la "bonne" réponse sera évidente car c'est la seule qui renvoie une image positive par rapport aux qualités attendues en entreprise. Par exemple, on n'hésitera pas longtemps entre 'Je travaille beaucoup' et 'J'aime travailler seul'.

 

Concevez le débriefing comme un véritable entretien d'embauche.

Pour autant, ce n'est pas toujours aussi clair. Il est important d'avoir réfléchi en amont sur son profil ainsi que sur celui attendu pour le poste. Il sera parfois judicieux de mettre plus en avant l'autorité, pour un poste de management, que la sociabilité. La conscience professionnelle sera plus valorisée sur un poste d'audit que sur des métiers où des décisions rapides s'imposent.

 

Cette préparation sera en outre très utile durant l'entretien de débriefing. Ce dernier est tout aussi important que le test lui-même, qui n'est finalement qu'une entrée en matière pour parler de vous ensuite. Comme pour un entretien classique, prévoyez une liste de 5 qualités et 5 défauts sur lesquels vous construirez votre argumentaire. N'oubliez pas d'illustrer tout ce que vous avancez par des expériences que vous avez vécues.

 

Les erreurs à éviter

 Ne passez pas trop de temps sur le test : 10 à 20 minutes doivent suffire.

 Attention : si le test est électronique, vous ne pourrez pas toujours revenir en arrière une fois que vous aurez répondu à une question. Partez du principe que toute réponse est définitive.

 Ne vous contredisez pas : sur 90 voire 126 questions, le risque est grand. Restez donc le plus près possible de votre véritable profil : le test révèlera les mensonges.

 

Test de recrutement / Tests psychotechniques