Réussir les tests de personnalité Le TAT : comment réussir ?

Soignez la forme

Sous prétexte de faire attention au contenu de ce que l'on dit, on peut rapidement lâcher du lest sur la manière dont on le dit. Or l'examinateur est aussi à l'écoute de la forme : parlez distinctement, en utilisant un vocabulaire riche. Soignez le style et la syntaxe : vous n'êtes pas entre amis. Enfin restez cohérent et clair sur le déroulement de l'histoire.

 

Vous êtes le héros : faites-le plaider votre cause !

Gardez en tête que vous êtes le héros. Choisissez-le du même sexe que vous, de votre âge ou presque, et affublez-le des qualités attendues pour le poste : il doit être sociable si vous candidatez pour un poste en communication ou en commercial, il devra faire preuve d'un certain charisme si vous aspirez à des fonctions managériales.

 

Faites simple dans vos histoires, sans trop vous éloigner de la réalité. Un sujet d'anticipation ou un conte dans un univers utopique auront bien du mal à vous refléter comme une personne pragmatique. Abordez des thèmes relativement consensuels et sur lesquels vous pouvez facilement faire passer vos messages : monde professionnel, relations familiales, vie sociale, intérêts culturels sont autant de sujets sur lesquels vous pouvez discourir, y compris lorsque vous en arriverez à la feuille blanche.

 

Restez positif

Le déroulement et la fin de l'histoire doivent montrer que vous êtes capable de faire face de manière constructive aux conflits, que vous savez affronter les problèmes et les dominer. Ainsi, dans l'exemple du petit garçon au violon, vous préfèrerez une histoire où, à force de travail et de confiance en l'avenir, il surmonte ses difficultés pour jouer de l'instrument à une histoire où il finit par briser cet instrument que lui ont imposé ses parents.

Test de recrutement / Tests psychotechniques