Réussir les tests de personnalité Le test de l'arbre : comment réussir ?

Le premier conseil est de s'entraîner chez soi, pour ne pas être pris au dépourvu. En effet, l'assurance de votre geste, l'absence de tremblements sera un point positif.

3 dessins à ne pas faire
3 dessins à ne pas faire © Journal du Net

Le tronc

Le tronc matérialise le concret, le sens des réalités, ce qui structure la personnalité. Il doit donc être ancré au sol, mais sans élargissement à la base, qui peut signifier une forme d'inhibition, une place trop importante du passé (élargissement seulement à gauche) ou une crainte de l'autorité (élargissement à droite). D'une manière générale, il faut représenter les branches et le tronc par des traits parallèles. A savoir également, le tronc ouvert en haut (3e dessin) est interprété comme une marque d'impulsivité.

 

La couronne

La couronne et le branchage traduisent le rapport que l'on entretient avec le monde extérieur. Un branchage dépouillé de feuilles marquera ainsi un recours important à la rationalité, à l'esprit critique. Les branches de sapin - que l'on évitera - sont plutôt signe d'une pensée stéréotypée. On évitera aussi les branches tombantes, type saule pleureur, qui marquent une tendance dépressive. Au contraire, une personne sociable et extravertie dessinera plutôt une couronne avec des boucles. Un trait simple sera pris pour un manque d'imagination et une personnalité influençable.

Comme en graphologie, l'orientation à gauche ou à droite du dessin sera examinée. Attention donc à ne pas donner d'inclinaison au tronc et à bien répartir les branches des deux côtés.

 

Test de recrutement / Tests psychotechniques