Réussir les tests de personnalité Le test de Rosenzweig : les erreurs à éviter

 Ne faites l'impasse sur aucune planche : ce serait interprété comme le signe qu'une telle situation vous met mal à l'aise. Evitez aussi les réponses longues ou raturées. La réplique doit être - ou tout du moins sembler - spontanée.

 

 Evitez l'humour et le cynisme : l'objectif étant de ne pas (trop) sortir des rangs, une grille interprétée sur le second degré pourrait au mieux ne pas être comprise, au pire être interprétée comme un rejet des règles établies et de l'autorité.

 

 Evitez les profils trop extrêmes : multiplier les réponses intrapunitives lorsque l'on postule pour un emploi de manager est déconseillé. Inversement, un profil centré "extrapunitif" lorsqu'on souhaite devenir commercial n'est pas la meilleure formule. Trop de réponses centrées sur la question de la responsabilité peuvent traduire un manque de confiance en soir, voire une forme de paranoïa. Trop de réponses axées autour de l'obstacle lui-même marqueront au contraire une difficulté à prendre du recul par rapport aux problèmes, une certaine soumission aux événements.

Test de recrutement / Tests psychotechniques