Grande-Bretagne : BT fait la cour aux jeunes filles

British Telecom a investi 200.000 livres sterling dans une campagne publicitaire destinée à inciter les jeunes filles à déposer leur candidature pour les 600 postes en apprentissage ouverts en 2007. L'opérateur téléphonique désire recruter 25 % de femmes dans sa prochaine promotion, contre 8 % aujourd'hui. Dave Walsh, directeur de l'apprentissage de l'opérateur, commente : "Les femmes sont bien meilleures en entretien. Je ne doute donc pas que leur proportion augmente significativement." Les clients – et particulièrement les clientes – préfèreraient souvent avoir affaire à un ingénieur femme. De son côté, BT désire refléter la société dans ses effectifs et contribuer à améliorer la parité au travail. Dans le cadre d'un plan gouvernemental destiné à améliorer les opportunités professionnelles pour les femmes, l'opérateur s'est engagé à être un "employeur exemplaire". Il développe donc des relations plus étroites avec les écoles pour encourager les jeunes filles à envisager une carrière dans des professions traditionnellement masculines.

Autour du même sujet