Fin des heures sup' obligatoires chez Kronenbourg

 

Les salariés de la brasserie Kronenbourg d'Obernai, dans le Bas-Rhin, ont voté le 7 juin dernier la fin d'une grève qui a mobilisé 90 % du personnel. Les grévistes protestaient contre l'obligation d'effectuer des heures supplémentaires depuis mai - tandis qu'auparavant la règle était le volontariat – et contre des cadences de travail jugées intenables. La direction a finalement accepté de satisfaire leurs revendications. Le protocole de fin de conflit rétablit le volontariat pour les heures supplémentaires et  prévoit l'embauche de trente jeunes environ afin d'améliorer les conditions de travail. D'autre part, les salariés recevront une prime de 1.500 euros sans condition, et non, comme la direction le souhaitait préalablement, conditionnée à la réalisation des objectifs de production.

Annonces Google