13 % des actifs immigrés sont cadres

Selon l'Insee, sur les 2,1 millions d'immigrés résidant en France et déclarant avoir un emploi en 2007, 13 % occupaient un poste de cadre ou une profession intellectuelle supérieure. Un chiffre qui, par comparaison, s'élève à 16 % pour les actifs non immigrés. Ils viennent principalement d'un pays de l'Europe des 15, hors Italie, Espagne et Portugal (20 % du total de immigrés cadres). Le Maroc et l'Afrique sub-saharienne sont les deuxièmes plus importantes zones de provenance de ces immigrés ayant un emploi, en volume (10 % du total).

Lorsque qu'on considère en revanche, la proportion de cadres à l'intérieur d'une même région d'origine, on trouve un classement sensiblement différent : si l'Europe des 15 hors Italie, Portugal et Espagne arrive en tête avec 31 % des actifs immigrés qui en sont issus, viennent ensuite les nouveaux pays de l'UE, entrés après 1995 (25 %), l'Italie (17 %), l'Espagne et la zone Cambodge-Laos-Vietnam (14 % chacun). La Tunisie est le premier pays d'Afrique représenté avec 12 % des actifs ressortissants qui occupent un poste de cadre.

CSP