Les syndicats à cran sur les négociations salariales annuelles

Avec un taux d'inflation 2008 prévu à plus de 3 % et après des politiques salariales 2007 modestes, les négociations annuelles obligatoires qui s'ouvrent en cette fin d'année s'annoncent tendues. Toute l'année 2008 aura été marquée par une insatisfaction croissante sur les questions des salaires et du pouvoir d'achat. L'enquête annuelle sur les salaires de la CFDT-Cadres indique en effet que la moitié des cadres ont perdu du pouvoir d'achat en 2007. 2008 n'a pas amélioré la donne avec une hausse des prix de 3,6 % sur un an en juillet dernier et la croissance des postes de dépenses immobilier et énergie. Les évolutions légales, telles que le rachat des jours de RTT, la possibilité de faire des heures supplémentaires ou le déblocage exceptionnel de la participation, n'ont pas suffit à calmer des salariés mécontents. La grogne a été amplifiée par les bons résultats dévoilés par les entreprises au premier trimestre et les politiques de versement de dividendes. Seuls points positifs pour les DRH : la chute de l'inflation en fin d'année et le contexte économique de crise qui devraient limiter les revendications des syndicats.

CFDT / RTT