Bien choisir son successeur Associer l'entreprise au processus

vos équipes seront une aide utile.
Vos équipes seront une aide utile. © Yuri Arcurs / Fotolia

Bien sûr, ce recrutement vous concerne au premier chef puisqu'il s'agit de votre successeur. Toutefois, vos collaborateurs seront les premières exposées aux conséquences de votre décision dans la mesure où l'heureux élu deviendra leur manager. Vous ne devez donc pas hésiter à les associer au recrutement. "N'hésitez pas à rencontrer le maximum d'acteurs, depuis votre propre n+1 jusqu'à vos équipes, pour les interroger sur leurs conseils éventuels et leurs souhaits...  En bref, tout ce qui pourrait vous aider à identifier le profil idéal", recommande Didier Simon de Bessac. Le dernier mot vous reviendra sans doute mais vous ne devez pas négliger pour autant l'avis de vos collègues. Un chef qui se comporte comme une véritable pile électrique aurait du mal à collaborer avec une équipe calme et sérieuse. Pensez à l'adéquation des profils.

Les ressources humaines représentent l'entreprise

L'opinion des RH ne doit pas non plus être sous-estimée. "Alors que le manager se demande si le candidat pourra être opérationnel rapidement et s'il saura s'intégrer à l'équipe, les ressources humaines vont s'interroger sur la place que pourra prendre le candidat dans leur gestion des compétences et sur ses possibilités d'évolution à plus long terme", analyse Didier Simon de Bessac.

Les RH permettent d'obtenir un regard croisé

En plus d'obtenir un regard croisé sur une candidature, les ressources humaines se montrent en mesure de vendre la culture de l'entreprise, les évolutions de carrières possibles et les avantages financiers proposés. Autant d'aspects auxquels vous, manager opérationnel, ne pensez pas forcément.

Recrutement